ESPAÑOL                        PORTUGUÊS                       ENGLISH

BIBLE EN LIGNE        

BIBLE EN LIGNE (Comparaison de traductions en Français)       

BIBLE EN LIGNE (Plusieurs langues proposées)

"À coup sûr, je me grandirai et je me sanctifierai et je me ferai connaître sous les yeux de nations nombreuses ;

et il faudra qu’elles sachent que je suis Jéhovah"

(Ezéchiel 38:23)

SOLA SCRIPTURA

LA FIN DU PATRIOTISME

Jésus-Christ a annoncé la fin de ce système de choses (Matthieu 24:14 ; Marc 13:10). Mais pourquoi Jéhovah Dieu va-t-il mettre un terme à la domination humaine sur la terre ? Parce qu’il a fixé un temps pour que les nations exercent leur souveraineté (sans Dieu) et il arrive à son terme (10 Tishri (Éthanim)). Cette période a duré des milliers d’années. Dieu a attendu patiemment que les humains établissent, sur l’ensemble de la Terre, selon leurs prétentions, une administration qui assurerait la paix et la sécurité durable pour tous. Les faits ont démontré et continuent à le démontrer, qu’ils en ont été incapables (Voir récit de Genèse 3 et Jérémie 10:23). La Bible annonce directement la fin et la destruction définitive de tous les gouvernements humains actuels, par le Royaume de Dieu, avec leurs dénominations patriotiques correspondantes: "Et aux jours de ces rois-là, le Dieu du ciel établira un royaume qui ne sera jamais supprimé. Et le royaume ne passera à aucun autre peuple. Il broiera tous ces royaumes et y mettra fin, et lui-même subsistera pour des temps indéfinis" (Daniel 2:44 ; Luc 21:24 "temps fixé des nations" (L'administration terrestre du Royaume de Dieu)).

"Et j’ai vu une bête sauvage qui montait de la mer, avec dix cornes et sept têtes"

Dans la Bible, les gouvernements humains sont comparés à des bêtes sauvages car leurs dominations, tout le long de l’histoire et actuellement, ont fait couler beaucoup de sang innocent (Daniel chapitres 7 et 8 ; Révélation chapitre 13 et 17 : la description des agissements cruels des bêtes sauvages qui symbolisent la souveraineté humaine tout au long de l’histoire jusqu’à nos jours) : "Et j’ai vu une bête sauvage qui montait de la mer, avec dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, mais sur ses têtes des noms blasphématoires" (Révélation 13:1).

Les "noms blasphématoires" sur les sept têtes de la bête sauvage, représentent les noms patriotiques des nations (Patrie : pater en latin : "père" en français).  Ces "patries" (pères) sont adorées à la place de Dieu, par des drapeaux ou des hymnes patriotiques: "En outre, n’appelez personne votre père sur la terre, car un seul est votre Père, le Céleste" (Matthieu 23:9). Des sacrifices humains ont été faits au nom de la patrie, dans les nombreuses guerres, faisant des centaines de millions de morts (). Dieu ne peut ignorer une telle dette de sang. Cette acte d’adoration à la patrie (accompagnée de millions de sacrifices humains pour elle (les monuments aux morts en témoignent)), représente la "marque de la bête sauvage", selon le livre de la Révélation : "Si quelqu’un adore la bête sauvage et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira lui aussi du vin de la fureur de Dieu qui est versé sans mélange dans la coupe de sa colère" (Révélation 13:16-18 ; 14:9-12). Toute personne qui aura cette marque n’obtiendra pas la vie éternelle. Toute mention de ces "noms blasphématoires" patriotiques disparaitra éternellement.

“Amen ! Viens, Seigneur Jésus”

Dieu va reprendre aux humains, avec force, durant la grande tribulation, ce qu’Il lui revient de droit, la gouvernance de la terre :

"Nous te remercions, Jéhovah Dieu, le Tout-Puissant, Celui qui est et qui était, parce que tu as pris ta grande puissance et que tu as commencé à régner. Mais les nations se sont mises en colère, et ta colère est venue, ainsi que le temps fixé où les morts vont être jugés, [le temps] de donner [leur] récompense à tes esclaves les prophètes et aux saints et à ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de causer la ruine de ceux qui ruinent la terre" (Révélation 11:17,18).

Jéhovah Dieu a établi son Fils comme Roi en 1914 et cela a été annoncé par la prédication de la Bonne Nouvelle depuis plus de 100 ans (Matthieu 24:14). Néanmoins, les nations ont répondu par le mépris et la colère à cette intronisation céleste. Cependant, le Psaume 2 explique prophétiquement ce qu’il va se passer concernant toutes les nations actuelles :

"Pourquoi les nations ont-elles été en tumulte

et les communautés nationales n’ont-elles cessé de marmonner une chose vaine ?

Les rois de la terre se postent

et les dignitaires se sont rassemblés comme un seul

contre Jéhovah et contre son oint,

[en disant :] “ Rompons leurs liens

et jetons loin de nous leurs cordes ! ”

Celui qui siège dans les cieux se mettra à rire ;

Jéhovah lui-même se moquera d’eux.

À cette époque il leur parlera dans sa colère

et dans son ardent courroux il les troublera,

[en disant :] “ Moi, j’ai installé mon roi

sur Sion, ma montagne sainte. ”

Que je mentionne le décret de Jéhovah ;

il m’a dit : “ Tu es mon fils ;

moi, aujourd’hui, je suis devenu ton père.

Fais-m’en la demande, pour que je te donne les nations pour héritage

et pour ta propriété les extrémités de la terre.

Tu les briseras avec un sceptre de fer,

tu les mettras en pièces comme un récipient de potier. ”

Et maintenant, ô rois, soyez perspicaces ;

laissez-vous corriger, ô juges de la terre !

Servez Jéhovah avec crainte

et soyez joyeux avec tremblement.

Embrassez le fils, de peur qu’Il ne s’irrite

et que vous ne périssiez [loin de] la voie,

car sa colère s’enflamme facilement.

Heureux tous ceux qui se réfugient en lui"

(Psaumes 2)

Ce Psaume demande à tous les gouvernants, les "rois" et les "princes" de ce monde, d’être "perspicaces" et de se laisser humblement "corriger" par ce Roi céleste redoutable, pendant qu’il en est encore temps, car "sa colère s’enflamme facilement" (Les enseignements élémentaires de la Bible). Pour ceux qui ne le feront pas, il est écrit qu’ils seront brisés définitivement comme un pot d’argile avec le sceptre de fer de la royauté céleste. Ils seront brisés "sans main" : "Contre le Prince des princes il se lèvera, mais c’est sans main qu’il sera brisé" (Daniel 8:25). Pour ceux qui ont foi en cette déclaration biblique, Jésus-Christ, le roi établi par Dieu vous invite à faire preuve de sagesse pratique de la manière suivante : "Ou quel roi, marchant à la rencontre d’un autre roi pour la guerre, ne s’assoit d’abord pour tenir conseil [et voir] s’il est capable, avec dix mille hommes, d’affronter celui qui vient contre lui avec vingt mille ? Si vraiment il ne l’est pas, tandis que l’autre est encore loin, il envoie alors une ambassade pour solliciter la paix" (Luc 14:31,32). Faites la paix avec ce Roi redoutable et soumettez-vous à lui, sans condition.

Gardez-vous de penser que cette simple déclaration biblique n’est qu’une "sottise" dont il ne convient nullement d’accorder la moindre attention :

"Car il est écrit : “Je ferai périr la sagesse des sages, et l’intelligence des intellectuels, je la pousserai de côté. ” Où est le sage ? Où est le scribe ? Où est le discuteur de ce système de choses ? Dieu n’a-t-il pas rendu sotte la sagesse du monde ? Puisqu’en effet, dans la sagesse de Dieu, le monde, par le moyen de sa sagesse, n’est pas parvenu à connaître Dieu, il a paru bon à Dieu, par la sottise de ce qu’on prêche, de sauver ceux qui croient" (1 Corinthiens 1:19-21).

Jéhovah Dieu annonce qu’au jour de son "Grand Jour" Il abattra tout ce qui est altier : "À coup sûr, je ferai subir au sol productif [les conséquences de sa] méchanceté et aux méchants [la peine de] leur faute. Oui, je ferai cesser l’orgueil des présomptueux, et j’abaisserai l’arrogance des tyrans" (Esaïe 13:11).

"Celui qui atteste ces choses dit : ‘ Oui ; je viens vite. ’ ”
“Amen ! Viens, Seigneur Jésus”
[Que] la faveur imméritée du Seigneur Jésus Christ [soit] avec les saints"


(Révélation 22:20,21)