BIBLE EN LIGNE (Comparaison de traductions en Français)       

 BIBLE EN LIGNE (Plusieurs langues proposées)

LA PROMESSE DE DIEU

PORTUGUÊS  ESPAÑOL  CATALÀ  FRANÇAIS  ENGLISH  ROMÂNESC   ITALIANO  DEUTSCH

 POLSKA  MAGYAR  HRVATSKI  SLOVENSKÝ SLOVENSKI  ČESKÝ  SHQIPTAR  NEDERLANDS

 Svenska   Norsk   Suomalainen   Dansk  Íslendingur   Lietuvos   Latvijas   Eesti

 ქართული   ελληνικά  հայերեն  Kurd  Azərbaycan  Türk  العربية   فارسی   עברי   ייִדיש   

 Pусский  Yкраїнський  Македонски  български  Монгол  Беларусь  Қазақ  Cрпски

 Swahili   Hausa   Afrikaans   Igbo   Xhosa   Yoruba   Zulu  Amharic  Malagasy Somali

 हिन्दी  नेपाली   বাঙালি  ਪੰਜਾਬੀ  தமிழ்  中文  ไทย  ខ្មែរ  ລາວ  Tiếng Việt  한국의  日本の  

  BIRMAN  TAGALOG  INDONESIA  MALAYSIA  JAWA

Les phrases en bleu (entre deux paragraphes), vous donnent des explications bibliques complémentaires et détaillées. Il suffit de cliquer sur le lien hypertexte en bleu. Les articles bibliques sont principalement rédigés en quatre langues :

français, espagnol, portugais et anglais

"Je mettrai une inimitié entre toi et la femme, entre ta semence et sa semence. Il te meurtrira à la tête et tu le meurtriras au talon"

(Genèse 3 :15)

 1 - L'Alliance Abrahamique

2 - L'Alliance de la Circoncision

3 - L'Alliance de la Loi

4 - La Nouvelle Alliance

5 - L'Alliance pour un Royaume

INTRODUCTION

Quel est le message de cette énigme prophétique ? Jéhovah Dieu informe que son dessein de peupler la terre d’une humanité juste se réalisera à coup sûr (Genèse 1 :26-28). Dieu rachètera la descendance par l’intermédiaire de la "semence de la femme" (Genèse 3 :15). Cette prophétie a été un "saint secret" pendant des siècles (Marc 4 :11 ; Romains 11 :25 ; 16 :25 ; 1 Corinthiens 2 :1,7 "saint secret"). Jéhovah Dieu l’a révélé progressivement, au fil des siècles. Voici la signification de cette énigme prophétique :

(Jésus-Christ est le roi céleste installé par son Père, Jéhovah Dieu, en 1914 (selon la chronologie biblique de la prophétie de Daniel chapitre 4))

(Seulement 144000 êtres humains (hommes ou femmes), auront une résurrection céleste et régneront auprès du Roi Jésus-Christ, dans les cieux, selon la prophétie de Révélation chapitres 5,7 et 14)

-       La femme : elle représente le peuple céleste de Dieu, composé des anges dans les cieux: "Et on a vu un grand signe dans le ciel : une femme revêtue du soleil, et la lune était sous ses pieds, et sur sa tête était une couronne de douze étoiles" (Révélation 12 :1). Cette femme est décrite comme la "Jérusalem d’en-haut" : "Mais la Jérusalem d’en haut est libre, et elle est notre mère" (Galates 4 :26). Elle est décrite comme la "Jérusalem céleste" : "Mais vous vous êtes approchés d’un mont Sion et d’une ville du Dieu vivant, [la] Jérusalem céleste, et de myriades d’anges" (Hébreux 12 :22). Pendant des millénaires, à l’image de Sarah, la femme d’Abraham, cette femme céleste a été stérile, sans enfant (mentionné en Genèse 3 :15) : "Pousse des cris de joie, femme stérile, toi qui n’as pas mis au monde ! Égaie-toi par des clameurs joyeuses et pousse des cris stridents, toi qui n’as pas eu les douleurs, car les fils de la désolée sont plus nombreux que les fils de celle qui a un propriétaire-époux ”, a dit Jéhovah" (Esaïe 54 :1). Cette prophétie annonçait que cette femme stérile accoucherait de nombreux enfants (Le Roi Jésus-Christ et les 144000 rois et prêtres).

-       La semence de la femme : Le livre de l’Apocalypse révèle qui est ce fils : "Et on a vu un grand signe dans le ciel : une femme revêtue du soleil, et la lune était sous ses pieds, et sur sa tête était une couronne de douze étoiles, et elle était enceinte. Et elle crie dans les douleurs et les tourments de l’accouchement. (…) Et elle a mis au monde un fils, un mâle, qui va faire paître toutes les nations avec un bâton de fer" (Révélation 12 :1,2,5). Ce fils qui fera "paître toutes les nations avec un bâton de fer" a été désigné par l’ange Gabriel comme étant Jésus-Christ : "Celui-ci sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut ; et Jéhovah Dieu lui donnera le trône de David son père, et il régnera sur la maison de Jacob pour toujours, et il n’y aura pas de fin à son royaume" (Luc 1 :32,33). Néanmoins, l’enfant dont la femme céleste accouche désigne le Royaume de Dieu, dont le Roi désigné par Jéhovah est son Fils Jésus-Christ (Psaumes 2).

-       Le serpent originel est Satan le diable : "Et il a été jeté, le grand dragon, le serpent originel, celui qu’on appelle Diable et Satan, qui égare la terre habitée tout entière ; il a été jeté sur la terre, et ses anges ont été jetés avec lui" (Révélation 12 :9).

(Satan le diable, a été expulsé des cieux, peu avant l'intronisation du roi céleste Jésus-Christ, en 1914)

-       La semence du serpent représente les ennemis célestes (les démons ou anges du diable) et terrestres du Royaume de Dieu, ceux qui combattent activement contre la souveraineté de Dieu, contre le Roi Jésus-Christ et contre les saints sur terre : "Serpents, progéniture de vipères, comment pourrez-vous fuir le jugement de la géhenne ? C’est pourquoi, voici que moi j’envoie vers vous des prophètes, et des sages, et des instructeurs publics. Il y en aura que vous tuerez et attacherez sur des poteaux, et il y en aura que vous fouetterez dans vos synagogues et persécuterez de ville en ville ;  afin que vienne sur vous tout le sang juste répandu sur la terre, depuis le sang du juste Abel jusqu’au sang de Zekaria fils de Barakia, que vous avez assassiné entre le sanctuaire et l’autel" (Matthieu 23 :33-35).

(Beaucoup de la postérité du diable disparaîtront durant la grande tribulation selon Révélation 14 et 19)

-       La blessure de la femme au talon représente la mort sacrificielle sur terre, du Fils de Dieu, Jésus-Christ : "En outre, lorsque, par sa manière d’être, il s’est trouvé comme un homme, il s’est humilié lui-même et est devenu obéissant jusqu’à la mort, oui la mort sur un poteau de supplice" (Philippiens 2 :8). Néanmoins, cette meurtrissure au talon a été guérie par la résurrection de Jésus-Christ : "tandis que vous avez tué l’Agent principal de la vie. Mais Dieu l’a relevé d’entre les morts ; c’est un fait dont nous sommes témoin" (Actes 3 :15).

(Le sacrifice du Christ permet le salut d'une humanité obéissante à Dieu (Jean 3:16))

(Nous devons commémorer la mort de Jésus-Christ, chaque année)

-       L’écrasement de la tête du serpent désigne la destruction éternelle de Satan le diable et des démons et ainsi que les ennemis terrestres du Royaume de Dieu, à la fin des mille ans du règne de Jésus-Christ : "De son côté, le Dieu qui donne la paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds" (Romains 16 :20). "Et le Diable qui les égarait a été jeté dans le lac de feu et de soufre, où [se trouvaient déjà] et la bête sauvage et le faux prophète ; et ils seront tourmentés jour et nuit à tout jamais" (Révélation 20 :10).

1 - Dieu fait une alliance avec Abraham

"Et par le moyen de ta semence se béniront à coup sûr toutes les nations de la terre, parce que tu as écouté ma voix"

(Genèse 22 :18)

L’alliance abrahamique est une promesse selon laquelle toute l’humanité obéissante à Dieu, sera bénie grâce à la descendance d’Abraham. Abraham a eu un fils, Isaac, avec sa femme Sarah (pendant très longtemps stérile) (Genèse 17 :19). Abraham, Sarah et Isaac sont les personnages principaux d’un drame prophétique qui représente, en même temps, la signification du saint secret et le moyen par lequel Dieu sauvera l’humanité obéissante (Genèse 3:15).

- Jéhovah Dieu représente le Grand Abraham: "Car tu es notre Père ; même si Abraham ne nous a pas connus et qu’Israël ne nous reconnaisse pas, toi, ô Jéhovah, tu es notre Père. Notre Racheteur d’autrefois, tel est ton nom" (Esaïe 63 :16 ; Luc 16 :22).

(Jéhovah est le Nom de Dieu)

(Nous devons adorer Jéhovah de manière exclusive (Matthieu 22:37,38))

- La Femme Céleste représente la Grande Sarah, longtemps stérile et sans enfant (Concernant Genèse 3 :15): "Car il est écrit : “ Réjouis-toi, femme stérile, toi qui ne mets pas au monde ; éclate et pousse des cris, toi qui n’as pas les douleurs ; car les enfants de la désolée sont plus nombreux que [ceux] de la [femme] qui a le mari. ” Or nous, frères, nous sommes enfants de la promesse, tout comme Isaac. Mais de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’esprit, de même aussi maintenant. Toutefois, que dit l’Écriture ? “ Chasse la servante et son fils, car le fils de la servante n’héritera d’aucune façon avec le fils de la femme libre. ” C’est pourquoi, frères, nous sommes enfants, non pas d’une servante, mais de la femme libre" (Galates 4 :27-31).

- Jésus-Christ représente le Grand Isaac, la semence principale d’Abraham: "Or les promesses ont été énoncées à l’adresse d’Abraham et de sa semence. On ne dit pas : “ Et aux semences ”, comme pour beaucoup, mais comme pour une seule : “ Et à ta semence ”, qui est Christ" (Galates 3 :16).

(Jésus-Christ est le Fils de Jéhovah Dieu. C'est le seul chemin menant au salut éternelle (Jean 14:6))

- La blessure au talon  de la Femme Céleste : Jéhovah Dieu demanda à Abraham de sacrifier son fils Isaac. Abraham n’a pas refusé (parce qu’il pensait que Dieu ressusciterait Isaac après ce sacrifice (Hébreux 11:17-19)). Juste avant le sacrifice, Dieu a empêché Abraham de faire un tel acte. Isaac a été substitué par un bélier sacrifié par Abraham : "Il reprit : “ S’il te plaît, prends ton fils, ton fils unique que tu aimes tant, Isaac, et fais route vers le pays de Moria, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je t’indiquerai. (…) Finalement ils arrivèrent à l’endroit que lui avait indiqué le [vrai] Dieu et Abraham y bâtit un autel ; il disposa le bois, ligota Isaac son fils et le mit sur l’autel par-dessus le bois. Puis Abraham étendit la main et prit le grand couteau pour tuer son fils. Mais l’ange de Jéhovah l’appela des cieux et dit : “ Abraham ! Abraham ! ” À quoi il répondit : “ Me voici ! ”  Il reprit : “ N’étends pas la main contre le garçon et ne lui fais rien, car à présent je sais vraiment que tu crains Dieu, puisque tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. ” Alors Abraham leva les yeux et regarda, et voici qu’à quelque distance [de lui] il y avait un bélier pris par les cornes dans un fourré. Abraham alla donc prendre le bélier et l’offrit en holocauste à la place de son fils. Puis Abraham appela cet endroit du nom de Jéhovah-Yiré. C’est pourquoi on a coutume de dire aujourd’hui : “ Dans la montagne de Jéhovah il sera pourvu" (Genèse 22 :1-14). Et effectivement Jéhovah y a pourvu avec, cette fois, Son Propre Fils. Cette représentation prophétique est la réalisation d’un sacrifice extrêmement douloureux pour Jéhovah Dieu (et son Fils Jésus-Christ (relire l’expression "ton fils unique que tu aimes tant")). Jéhovah Dieu, le Grand Abraham, a sacrifié son Fils bien-aimé Jésus-Christ, le Grand Isaac pour le salut de l’humanité obéissante : "Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique-engendré, afin que tout homme qui exerce la foi en lui ne soit pas détruit mais ait la vie éternelle. (…) Celui qui exerce la foi dans le Fils a la vie éternelle ; celui qui désobéit au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui" (Jean 3 :16,36). La réalisation finale de la promesse faite à Abraham s’accomplira par la bénédiction éternelle de l’humanité obéissante à la fin du règne millénaire du Christ : "Alors j’ai entendu une voix forte venant du trône dire : “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux. Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu" (Révélation 21 :3,4).

(L'humanité sera libérée de la maladie, du vieillissement et de la mort)

 2 - L’Alliance de la Circoncision

"Il lui a aussi donné une alliance de circoncision ; et ainsi il est devenu le père d’Isaac et l’a circoncis le huitième jour ; et Isaac, de Jacob ; et Jacob, des douze chefs de famille"

(Actes 7:8)

Cette alliance de circoncision allait être le signe distinctif du peuple de Dieu, à cette époque l’Israël terrestre. Elle a une signification spirituelle, qui est précisée dans le discours d’adieu de Moïse, dans le livre du Deutéronome : "Vous devez circoncire le prépuce de votre cœur et ne plus durcir votre cou" (Deutéronome 10 :16). La circoncision signifie dans la chair ce qui correspond au cœur, étant lui-même source de vie, l’obéissance à Dieu : "Plus que toute autre chose qu’on doit garder, préserve ton cœur, car de lui [viennent] les sources de la vie" (Proverbes 4 :23).

(L'obéissance à Dieu et à son Fils Jésus-Christ, passe par une connaissance exacte de leur volonté, écrite dans la Bible (Psaumes 1:2,3))

(L'obéissance à Dieu et à son Fils Jésus-Christ, passe par le fait d'atteindre, à terme, la maturité spirituelle)

Le disciple Étienne, dans son discours qui allait précéder son exécution par lapidation, avait compris ce point d’enseignement fondamental. Il a bien fait comprendre à ses auditeurs qui n’avaient pas foi en Jésus-Christ, quoique circoncis physiquement, ils étaient incirconcis spirituels du cœur : "Hommes obstinés et incirconcis de cœur et d’oreilles, vous résistez toujours à l’esprit saint ; comme ont fait vos ancêtres, ainsi faites-vous.  Lequel des prophètes vos ancêtres n’ont-ils pas persécuté ? Oui, ils ont tué ceux qui annonçaient d’avance les choses concernant la venue du Juste, dont vous vous êtes faits maintenant traîtres et meurtriers,  vous qui avez reçu la Loi transmise par des anges mais ne l’avez pas gardée" (Actes 7:51-53). Un tel reproche courageux lui a couté la vie, ce qui était une confirmation que ces assassins étaient des incirconcis spirituels  du cœur.

(L'incirconcision spirituelle est le fait de désobéir à Dieu et à son Fils Jésus-Christ en pratiquant de manière volontaire, des choses interdit dans la Bible (Voir sens interdit))

Le cœur symbolique constitue l’intérieur spirituel d’une personne, fait de raisonnements accompagnés de paroles et d’actions (bonnes ou mauvaises). Sans utiliser l’expression, Jésus-Christ a bien expliqué ce qui rend pure ou impure une personne, en raison de l’état de son cœur : "Cependant, ce qui provient de la bouche sort du cœur, et c’est cela qui souille l’homme. Par exemple, c’est du cœur que sortent raisonnements mauvais, meurtres, adultères, fornications, vols, faux témoignages, blasphèmes. C’est là ce qui souille l’homme" (Matthieu 15:18-20). Dans ce cas, Jésus-Christ décrit un être humain dans une condition d’incirconcision spirituelle, avec son "prépuce du cœur", avec ses mauvais raisonnements qui le rend impur devant Dieu et non apte à la vie (revoir Proverbes 4:23). "L’homme bon, de son bon trésor, fait sortir de bonnes choses, tandis que l’homme mauvais, de son mauvais trésor, en fait sortir de mauvaises" (Matthieu 12 :35). Dans la première partie de l’affirmation de Jésus-Christ, il décrit un être humain qui a un cœur spirituellement circoncis. 

L’apôtre Paul avait aussi bien compris ce point d’enseignement transmis par Moïse, et ensuite par Jésus-Christ. La circoncision signifiait, spirituellement, l’obéissance à Dieu et ensuite à son Fils Jésus-Christ : "La circoncision, en effet, n’est utile que si tu pratiques la loi ; mais si tu es un transgresseur de la loi, ta circoncision est devenue incirconcision. Si donc un incirconcis garde les justes exigences de la Loi, son incirconcision sera comptée comme circoncision, n’est-ce pas ? Et l’incirconcis qui l’est par nature, en accomplissant la Loi, te jugera, toi qui, avec son code écrit et la circoncision, es un transgresseur de la loi. Car n’est pas Juif qui l’est au-dehors, ni n’est circoncision celle qui l’est au-dehors, sur la chair. Mais est Juif qui l’est au-dedans, et sa circoncision c’est celle du cœur par l’esprit, et non par un code écrit. La louange de celui-là vient, non pas des hommes, mais de Dieu" (Romains 2:25-29).

Le chrétien fidèle n’est plus sous l’application de la Loi transmise à Moïse, et par conséquent, il n’est plus obligé de pratiquer la circoncision physique, selon le décret apostolique écrit en Actes 15 :19,20,28,29. Cela est confirmé par ce qui a été écrit sous inspiration par l’apôtre Paul : "Car Christ est la fin de la Loi, pour que tout homme qui exerce la foi ait la justice" (Romains 10 :4). "Quelqu’un a-t-il été appelé étant circoncis ? Qu’il ne devienne pas incirconcis. Quelqu’un a-t-il été appelé étant dans l’incirconcision ? Qu’il ne se fasse pas circoncire. La circoncision ne signifie rien, et l’incirconcision ne signifie rien, mais [ce qui importe], c’est l’observation des commandements de Dieu" (1 Corinthiens 7:18,19).

Désormais, le chrétien doit avoir la circoncision spirituelle du cœur, c’est-à-dire, obéir à Jéhovah Dieu et avoir foi dans le sacrifice du Christ qui permet le pardon des péchés et plus tard d'obtenir la vie éternelle (Jean 3:16,36).

(Nous ne sommes plus sous l'autorité de la loi transmise à Moïse. Néanmoins, cette loi a une valeur prophétique qui s'accomplit en Christ, dans la congrégation chrétienne et qui s'accomplira dans le future paradis terrestre, selon Hébreux 10:1, Colossiens 2:17 et Ézéchiel 40-48)

Tout comme celui qui voulait participer à la pâque devait être circoncis, de même le chrétien (quelle que soit son espérance (céleste ou terrestre)), doit avoir la circoncision spirituelle du cœur avant de consommer le pain sans levain et boire la coupe de la commémoration de la mort de Jésus-Christ : "Qu’un homme d’abord s’approuve lui-même après s’être examiné sérieusement, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe" (1 Corinthiens 11 :28 comparer avec Exode 12 :48 (la pâque)).

(Nous devons commémorer la mort de Jésus-Christ chaque année. Tous les chrétiens fidèles, (quelle que soit son espérance (céleste ou terrestre)), sont dans l'obligation de prendre les emblèmes, selon Jean 6:48-58)

3 - L’alliance de la Loi entre Dieu et le peuple d’Israël

"Prenez garde à vous, de peur que vous n’oubliiez l’alliance de Jéhovah votre Dieu, celle qu’il a conclue avec vous"

(Deutéronome 4 :23)

Le médiateur de cette alliance est Moïse : "Et c’est à moi que Jéhovah a ordonné, à cette même époque, de vous enseigner des prescriptions et des décisions judiciaires, pour que vous les pratiquiez dans le pays vers lequel vous traversez pour en prendre possession" (Deutéronome 4 :14). Cette alliance est étroitement liée à l’alliance de la circoncision, qui est le symbole de l’obéissance à Dieu (Deutéronome 10:16 comparer avec Romains 2:25-29). Cette alliance serait en vigueur jusqu’à Messie le conducteur : "Et il devra garder [l’]alliance en vigueur pour la multitude pendant une semaine ; et à la moitié de la semaine il fera cesser sacrifice et offrande" (Daniel 9 :27). Cette alliance serait remplacée par une nouvelle alliance, selon la prophétie de Jérémie : "Voyez : des jours viennent ”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “ et vraiment je conclurai avec la maison d’Israël et avec la maison de Juda une alliance nouvelle ; non pas [une alliance] comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs ancêtres, au jour où j’ai saisi leur main pour les faire sortir du pays d’Égypte, ‘ mon alliance qu’eux ont rompue, et pourtant moi j’étais leur propriétaire-époux ’, c’est là ce que déclare Jéhovah" (Jérémie 31 :31,32).

L’objectif de la Loi donnée à Israël était de préparer le peuple à la venue du Messie. La Loi a enseigné la nécessité d’une libération de la condition de pécheur de l’humanité (représentée par le peuple d’Israël): "Voilà pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue à tous les hommes parce que tous avaient péché... Car jusqu’à la Loi le péché était dans le monde, mais le péché n’est porté au compte de personne quand il n’y a pas de loi" (Romains 5 :12,13). La Loi de Dieu a donné corps à la condition pécheresse de l’humanité. Elle a mis au jour la condition pécheresse de l’ensemble de l’humanité, représentée à cette époque par le peuple d’Israël : "Que dirons-nous donc ? La Loi est-elle péché ? Que cela n’arrive jamais ! En effet, je n’aurais pas appris à connaître le péché s’il n’y avait pas eu la Loi ; et, par exemple, je n’aurais pas connu la convoitise si la Loi n’avait pas dit : “ Tu ne dois pas convoiter. ” Mais le péché, trouvant une occasion grâce au commandement, a produit en moi toutes sortes de convoitises, car en dehors de [la] loi le péché était mort. Oui, moi j’étais vivant autrefois en dehors de [la] loi ; mais quand le commandement est arrivé, le péché a repris vie, mais moi je suis mort. Et le commandement qui était pour la vie, j’ai trouvé qu’il était pour la mort. Car le péché, trouvant une occasion grâce au commandement, m’a séduit et par son moyen m’a tué. La Loi, elle, est donc sainte, et le commandement est saint et juste et bon" (Romains 7 :7-12). Par conséquent la Loi a été un précepteur ou un instructeur menant à Christ : "Aussi, la Loi est devenue notre précepteur menant à Christ, pour que nous soyons déclarés justes en raison de [la] foi. 25 Mais maintenant que la foi est arrivée, nous ne sommes plus sous un précepteur" (Galates 3 :24,25). La Loi parfaite de Dieu, ayant donné corps au péché par la transgression de l’homme, montrait la nécessité d’un sacrifice qui mène au rachat de l’humain transgresseur en raison de sa foi (et non les œuvres de la Loi). Ce sacrifice serait celui du Christ : "De même que le Fils de l’homme est venu, non pas pour être servi, mais pour servir et donner son âme comme rançon en échange de beaucoup" (Matthieu 20 :28).

(Le sacrifice du Christ permet le salut d'une humanité obéissante à Dieu, par le pardon de Jéhovah Dieu, de péchés de l'humanité (Jean 3:16,36))

Même si le Christ est la fin de la Loi, il n’en demeure pas moins qu’actuellement elle continue d’avoir une valeur prophétique qui nous permet de comprendre la pensée de Dieu (par le moyen de Jésus-Christ) relative au futur : "En effet, puisque la Loi possède une ombre des bonnes choses à venir, mais non la substance même des choses" (Hébreux 10:1 ; 1 Corinthiens 2:16). C’est Jésus-Christ qui va faire que ces "bonnes choses" deviennent réalité : "car ces choses sont une ombre des choses à venir, mais la réalité relève du Christ" (Colossiens 2:17).

(Nous ne sommes plus sous l'autorité de la loi transmise à Moïse. Néanmoins, cette loi a une valeur prophétique qui s'accomplit en Christ, dans la congrégation chrétienne et qui s'accomplira dans le future paradis terrestre, selon Hébreux 10:1, Colossiens 2:17 et Ézéchiel 40-48)

4 - La Nouvelle Alliance entre Dieu et l’Israël de Dieu

"Paix et miséricorde sur eux, oui sur l’Israël de Dieu"

(Galates 6 :16)

Jésus-Christ est le médiateur de la Nouvelle Alliance: "Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme, Christ Jésus" (1 Timothée 2 :5). Cette Nouvelle Alliance a accompli la prophétie de Jérémie 31 :31,32. Elle concerne cette fois, selon 1 Timothée 2 :5, l’ensemble des hommes qui ont foi dans le sacrifice du Christ (Jean 3 :16). L’Israël de Dieu représente l’ensemble de la congrégation chrétienne. Néanmoins, Jésus-Christ a montré que cet Israël de Dieu aura une partie au ciel et une autre sur terre, dans le futur paradis terrestre.

(Jésus-Christ est le seul chemin menant à la vie éternelle (Jean 14:6 ; 17:3))

L’Israël de Dieu céleste est constitué par les 144000, la Nouvelle Jérusalem, la capitale d’où découlera l’autorité de Dieu, venue du ciel, sur terre (Révélation 7 :3-8 l’Israël spirituel céleste composé des 12 tribus de 12000 = 144000) : "J’ai vu aussi la ville sainte, la Nouvelle Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, et préparée comme une épouse parée pour son mari" (Révélation 21 :2).

(Seulement 144000 êtres humains (hommes ou femmes), auront une résurrection céleste et régneront auprès du Roi Jésus-Christ, dans les cieux, selon la prophétie de Révélation chapitres 5,7 et 14)

L’Israël de Dieu terrestre sera constitué des humains qui vivront dans le futur paradis terrestre, étant désigné par Jésus-Christ comme étant les 12 tribus d’Israël qui seront jugées : "Jésus leur dit : “Vraiment, je vous le dis : Lors de la recréation, quand le Fils de l’homme s’assiéra sur son trône glorieux, vous qui m’avez suivi, vous siégerez, vous aussi, sur douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël"" (Matthieu 19 :28). Cet Israël spirituel terrestre est décrit aussi dans la prophétie d'Ézéchiel chapitres 40-48.

(Dans le futur paradis terrestre il y aura la grande foule qui aura survécu à la grande tribulation et qui représentera un tiers de l'actuelle humanité, selon les prophéties de Zacharie 13:8 et Révélation 7:9-17)

(Dans le futur paradis terrestre il y aura les ressuscités terrestres)

(Les ressuscités injustes seront jugés ou scrutés individuellement, mais l'ensemble de l'humanité, dans le paradis terrestre sera sous l'autorité de ce jugement mondiale ou administration mondiale)

Actuellement, l’Israël de Dieu est constitué par des chrétiens fidèles qui ont l’appel céleste et des chrétiens qui ont une espérance terrestre de vie éternelle et qui espèrent faire partie de la grande foule qui survivra à la grande tribulation (Révélation 7 :9-17).

(Cet "Israël de Dieu" est organisé en congrégation chrétienne pour adorer Jéhovah et servir le Roi Jésus-Christ)

Au soir de la célébration de la dernière pâque, Jésus-Christ a célébré la naissance de cette Nouvelle Alliance avec les apôtres fidèles qui étaient avec lui : "Il prit aussi un pain, rendit grâces, le rompit et le leur donna, en disant : “Ceci représente mon corps qui va être donné pour vous. Continuez à faire ceci en souvenir de moi. ”La coupe aussi de la même manière après qu’ils eurent pris le repas, et il disait : “Cette coupe représente la nouvelle alliance grâce à mon sang, qui va être répandu pour vous"" (Luc 22 :19,20).

Cette Nouvelle Alliance concerne tous les chrétiens fidèles, quelle que soit leur espérance (céleste ou terrestre). Cette Nouvelle Alliance est étroitement liée à la circoncision spirituelle du cœur (Romains 2 :25-29). Dans la mesure où le chrétien fidèle a cette circoncision spirituelle du cœur, il est en mesure de consommer le pain sans levain, et la coupe qui représente le sang de la Nouvelle Alliance (quelle que soit son espérance (céleste ou terrestre)) : "Qu’un homme d’abord s’approuve lui-même après s’être examiné sérieusement, et qu’ainsi il mange de ce pain et boive de cette coupe" (1 Corinthiens 11 :28).

(Nous devons commémorer la mort de Jésus-Christ chaque année. Tous les chrétiens fidèles, (quelle que soit son espérance (céleste ou terrestre)), sont dans l'obligation de prendre les emblèmes, selon Jean 6:48-58)

5 - L’Alliance pour un Royaume conclue entre Jéhovah et Jésus-Christ et entre Jésus-Christ et les 144000

"Cependant, vous êtes, vous, ceux qui sont demeurés constamment avec moi dans mes épreuves ; et moi je fais une alliance avec vous, tout comme mon Père a fait une alliance avec moi, pour un royaume,  pour que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous vous asseyiez sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël"

(Luc 22 :28-30)

Cette alliance a été conclue le même soir où Jésus-Christ a célébré la naissance de la Nouvelle Alliance. Cela ne veut pas dire qu’il s’agisse de deux alliances identiques.

L’alliance pour un royaume est entre Jéhovah et Jésus-Christ et ensuite entre Jésus-Christ et les 144000 qui sont amenés à régner dans les cieux en tant que rois et prêtres (Révélation 5:10 ; 7:3-8 ; 14:1-5).

L’alliance pour un royaume scellée entre Dieu et le Christ est la prolongation de l’alliance faite par Dieu avec le roi David et sa dynastie royale. Cette alliance est une promesse de Dieu concernant la permanence cette descendance royale dont Jésus-Christ est à la fois le descendant terrestre direct et le Roi céleste nommé par Jéhovah (en 1914), en accomplissement de l’alliance pour un Royaume (2 Samuel 7 :12-16 ; Matthieu 1 :1-16 ; Luc 3 :23-38 ; Psaumes 2).

(Jésus-Christ est le roi céleste installé par son Père, Jéhovah Dieu, en 1914 (selon la chronologie biblique de la prophétie de Daniel chapitre 4))

L’alliance pour un royaume scellée entre Jésus-Christ et ses apôtres et par extension avec le groupe des 144000, est de fait, une promesse de mariage céleste, qui aura lieu peu avant la grande tribulation : "Réjouissons-nous et soyons transportés de joie, et rendons-lui la gloire, parce que le mariage de l’Agneau est arrivé et sa femme s’est préparée. Oui, on lui a accordé d’être revêtue de fin lin, éclatant [et] pur, car le fin lin représente les actes de justice des saints" (Révélation 19 :7,8). Le Psaume 45 décrit prophétiquement ce mariage céleste entre le Roi Jésus-Christ et son épouse royale céleste (la reine), la Nouvelle Jérusalem (Révélation 21 :2). De ce mariage céleste naitront des fils terrestres du royaume, des princes qui seront les représentants sur terre, de l’autorité royale céleste du Royaume de Dieu : "À la place de tes ancêtres il y aura tes fils, que tu établiras comme princes dans toute la terre" (Psaumes 45 :16 ; Esaïe 32 : 1,2).

(Seulement 144000 êtres humains (hommes ou femmes), auront une résurrection céleste et régneront auprès du Roi Jésus-Christ, dans les cieux, selon la prophétie de Révélation chapitres 5,7 et 14)

(La prophétie d’Ézéchiel chapitres 40-48 détaille le rôle des futurs princes, dans le paradis terrestre)

(La prophétie d’Ézéchiel chapitres 40-48 détaille, également, le rôle des futurs prêtres, dans le paradis terrestre)

Les bienfaits éternels de la Nouvelle Alliance et de l’Alliance pour un Royaume, accompliront les termes de l’Alliance Abrahamique qui béniront l’ensemble des nations, à la fin des mille et pour l’éternité. La Promesse de Dieu se sera pleinement accomplie : "Une espérance de la vie éternelle que Dieu, qui ne peut mentir, a promise avant des temps de longue durée" (Tite 1 :2).

(Les bénédictions de la libération de l'humanité du joug du péché hérité d'Adam)

(Les bénédictions de la résurrection céleste)

(Les bénédictions de la résurrection terrestre)

(Les bénédictions de l'administration terrestre du Royaume de Dieu)

JÉHOVAH LE NOM RÉVÉLÉ

COMMENT PRIER DIEU ?

LA LECTURE DE LA BIBLE

ENSEIGNEMENT BIBLE

MATURITÉ SPIRITUELLE

CONGRÉGATION

 LA GRANDE FOULE

Menu principal

TWITTER

FACEBOOK

FACEBOOK BLOG