ENGLISH                                       ESPAÑOL                                           PORTUGUÊS

DIAPORAMA DU MÉMORIAL DU SACRIFICE DU CHRIST

HAMONA (Ancienne ville en ruine)

VILLE CIMETIÈRE D'HAMONAH

Le sept mois de la purification de la Terre

« Et il faudra que ceux de la maison d’Israël les enterrent, afin de purifier le pays, pendant sept mois »

(Ezékiel 39 :12)

Cette période commence le 10 Tishri et terminera le 10 Nisan (Ezékiel 40 :1). Si nous recoupons ce verset avec un autre dans la même prophétie, Ezékiel 45 :21, nous comprenons qu’il s’agira d’une grande célébration glorieuse de l’établissement du Royaume de Dieu sur Terre suivie de la première célébration du Mémorial de la Mort du Christ dans le Paradis Terrestre : « Au premier [mois], le quatorzième jour du mois, ce sera pour vous la Pâque. C’est une fête de sept jours : on mangera des gâteaux sans levain » (Ezékiel 45 :21). Ainsi, nous comprenons mieux pourquoi il y a une insistance dans le fait que la Terre soit correctement nettoyée avant le terme de cette date du 10 Nisan.

« Il faudra que tout le peuple du pays enterre, et vraiment cela deviendra pour eux une question de renom, le jour où je me glorifierai ’, c’est là ce que déclare le Souverain Seigneur Jéhovah » (Ezékiel 39 :13).

Étant donné qu’il s’agit d’une procédure de sanctification de la Terre, il semble logique que cette œuvre de purification soit faite sous la direction des prêtres (les anciens de la congrégation locale en charge de la zone de nettoyage) qui veilleront au « renom » ou à la pureté du territoire sous leur responsabilité (Deutéronome 21 :1,5).

Il semble que la procédure de purification sera simple, mais à la fois ardue en raison du bref espace de temps imparti. La procédure sera la suivante :

« Et il y aura des hommes [employés] en permanence, [des hommes] qu’on mettra à part, qui passeront par le pays [et] qui, avec ceux qui passent, enterreront ceux qui seront restés à la surface de la terre, afin de la purifier. Jusqu’à la fin de sept mois ils rechercheront sans relâche. 15 Et ceux qui passent devront passer par le pays, et si l’un d’eux voit réellement un ossement d’homme, alors il devra construire à côté de lui un point de repère, jusqu’à ce que ceux qui enterrent l’aient enterré dans la Vallée de la Foule de Gog. 16 Et le nom de [la] ville sera aussi Hamona. Et il faudra qu’ils purifient le pays. » (Ezékiel 39 :14-16).

La ville d'Hamona

"Et le nom de [la] ville sera aussi Hamona"
(Ézéchiel 39 :16)

Le contexte du chapitre 39 nous permet de comprendre ce que représente la ville d'Hamona, lieu où sera enterré Gog de Magog et ses troupes : "Oui, il arrivera en ce jour-là que je donnerai à Gog un lieu, là, une tombe en Israël, la vallée de ceux qui passent, à l’est de la mer, et elle arrêtera ceux qui passent. C’est là qu’on devra enterrer Gog et toute sa foule et, à coup sûr, on [l’]appellera la Vallée de la Foule de Gog. 12 Et il faudra que ceux de la maison d’Israël les enterrent, afin de purifier le pays, pendant sept mois. 13 Il faudra que tout le peuple du pays enterre, et vraiment cela deviendra pour eux une question de renom, le jour où je me glorifierai ’, c’est là ce que déclare le Souverain Seigneur Jéhovah" (Ézéchiel 39:11-13).

Ce texte montre que le lieu d'enterrement des victimes de la Grande Tribulation sera à l'est de la Mer Morte, ce qui semble indique le lieu où se trouvaient les villes de Sodome et Gomorrhe. Les victimes de la destruction de ces villes sont par la force des choses, ont été laissé sur place et livrées "au sel". "Voilà ses marais et ses marécages, et ils ne seront pas guéris. Oui, ils seront livrés au sel (Ezékiel 47:11). D'ailleurs, dans la description qui suit en Ézéchiel 39 :14-16 (texte mentionné ci-dessus), il est écrit que les dépouilles des victimes trouvées en pleine campagne, ne seront pas enterrées sur place, mais bien transportées dans l'Hamona la plus "proche".

Ainsi, en partant du verset 16 qui mentionne la ville énigmatique de Hamona, nous comprenons que la ville d'Hamona représente l’ensemble des villes et des villages de l’ancien système de choses. Ce qui veut dire, que toutes les victimes se trouvant dans l’espace géographique de ces villes et villages, seront laissées sur place et livrées « au sel », comme Sodome et Gomorrhe (Ezékiel 47:11).

Il est donc logique de penser que la Grande Foule devra évacuer les zones urbaines et les villages et habiter dans les campagnes. La ville d'Hamona représentera les villes et les villages cimetières après la Grande Tribulation. Toutes les victimes dans les campagnes, les restes, seront collectés pour être enterrés dans le village ou la ville cimetière les plus proches (Deutéronome 21 :1,2). Le livre prophétique d’Ézéchiel montre que ce travail devra être fait avec le plus grand sérieux en étant particulièrement bien organisée en raison de l’enjeu du « renom » de la pureté de la Terre (Ezékiel 39 :13).

Les victimes de la Grande Tribulation dans les maisons en campagne

Concernant les victimes retrouvées dans des maisons en campagne, quelle devrait être la procédure ? Nous avons la procédure à suivre dans la prophétie d’Amos :

"Et voici ce qui devra arriver : s’il reste dix hommes dans une seule maison, eux aussi devront mourir. 10 Et il faudra que le frère de son père les porte dehors, un par un, et il les brûlera un par un, afin de faire sortir [les] ossements de la maison. Et il faudra qu’il dise à celui qui est tout au fond de la maison : ‘ Y en a-t-il encore avec toi ? ’ Et à coup sûr il dira : ‘ Personne ! ’ Et il faudra qu’il dise : ‘ Silence ! Car ce n’est pas le moment de faire mention du nom de Jéhovah. ’ ” 11 “ ‘ Car voici que Jéhovah commande, et à coup sûr il abattra la grande maison, [la réduisant] en décombres, et la petite maison, [la réduisant] en débris" (Amos 6 :9-11).

Les victimes décédées devront être dégagées des maisons (de préférence par les membres de la famille les plus proches), et les dépouilles brûlées sur place. Les maisons devront être détruites sans possibilité de reconstruire sur place. D’une certaine façon sur ces maisons s’appliquera la loi des maisons « lépreuses » dont la destruction était décrétée par le prêtre (Lévitique 14 :33-47).

C’est la confirmation, au passage que cette œuvre de purification de la Terre se fera sous la direction des Prêtres, les anciens de la congrégation. Pour ce qui est des situations intermédiaires, la Bible ne statue pas ce qui veut dire que chaque situation particulière comme par exemple les cas de petits hameaux ayant des maisons contigües l’une avec des victimes et l’autre non, ce sont les prêtres qui devront probablement statuer sur la situation avec l’aide de la Sagesse de Dieu.

HAMONA (Ancien village en ruine après la Grande Tribulation)