LE TEMPLE D’ÉZÉCHIEL

"Dans les visions de Dieu il m’amena au pays d’Israël et me déposa finalement sur une très haute montagne, sur laquelle il y avait quelque chose comme les constructions d’une ville, au sud" (Ezéchiel 40:2)

ESPAÑOL                        PORTUGUÊS                       ENGLISH

BIBLE EN LIGNE        

BIBLE EN LIGNE (Comparaison de traductions en Français)       

BIBLE EN LIGNE (Plusieurs langues proposées)

Menu thématique d’articles bibliques

VIDÉO DE LA VISION DU PROPHÈTE ÉZÉCHIEL DU TEMPLE (CHAPITRES 40-43) 

CHAPTITRES 40-43 (CLIQUEZ SUR LE LIEN, S’IL VOUS PLAIT, POUR VOIR LA VIDÉO)

L’ADMINISTRATION TERRESTRE DU ROYAUME DE DIEU DÉCRITE DANS LA PROPHÉTIE D’ÉZÉCHIEL (40-48)

INTRODUCTION

Il s’agit d’une série d’articles d’études bibliques sur la prophétie d’Ézéchiel particulièrement des chapitres 40 à 48 qui décrit de façon très détaillée, comment sera administrée la Terre sous la future autorité directe du Royaume de Dieu (Le Prince; Les Prêtre; Les Lévites). Cette étude sera faite par thèmes. Elle se basera sur l’aspect général de chaque vision ou énigme prophétique. Cette prophétie sera analysée comme on le ferait d’une grande fresque ou d’un tableau de maître, dans ce cas-là prophétique, en faisant des "zooms avant", c’est-à-dire une étude de certains détails importants et des "zooms arrière", permettant d’examiner la vue d’ensemble des informations importantes.

Cette étude biblique sera jumelée avec l’examen du livre de l’Apocalypse ou Révélation qui fait écho à la prophétie d’Ezéchiel. Pour écrire les choses de façon simple, la prophétie d’Ezéchiel fait une description terrestre de l’administration du Royaume de Dieu en donnant des détails précis sur le fonctionnement de cette gouvernance terrestre, par le Roi Jésus-Christ et ses 144000 rois et prêtres associés (la Nouvelle Jérusalem). Et le livre de l’Apocalypse présente une description céleste de cette gouvernance du Royaume de Dieu sur Terre, en accentuant sur la Source Céleste de l’autorité théocratique (Révélation 21:1-5).

Pour comprendre les énigmes prophétiques d’Ezéchiel (avec l'aide de Dieu), il faut à la fois se référer au contexte général de la Bible, à la géographie biblique, et l’histoire qu’entourent ces lieux, la loi Mosaïque par son aspect prophétique et se référer à la signification des exigences divines en relation avec le Tabernacle (Temple), et les différentes sortes de sacrifices. Et les articles bibliques s’efforceront d’expliquer au mieux ces informations importantes : "En effet, puisque la Loi possède une ombre des bonnes choses à venir, mais non la substance même des choses" (Hébreux 10 :1).

Les études bibliques seront présentées dans un style simple, avec des photos, des liens hypertextes, qui permettront de comprendre le sens général des explications de la prophétie d'Ézéchiel: "Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner" (2 Timothée 3 :16,17).

LA VISION DU TEMPLE D’EZECHIEL :

L’ADMINISTRATION MONDIALE DU ROYAUME DE DIEU

Ézéchiel 40 :1,2 nous informe que le prophète a eu cette vision un certain 10 Nisan, ce qui laisse entendre que l’établissement de l’autorité du Royaume de Dieu, commencera à s’exercer d’une façon directe ou céleste, à cette date, c’est-à-dire, sept mois après le 10 Tishri (Éthanim) (inclus le mois intercalaire Ve-Adar) (Année Luni-solaire) (Ezéchiel 39 :14) : "Dans la vingt-cinquième année de notre exil, au début de l’année, le dixième [jour] du mois, dans la quatorzième année après que la ville eut été abattue, ce jour-là même, la main de Jéhovah fut sur moi, de sorte qu’il m’amena en ce lieu. 2 Dans les visions de Dieu il m’amena au pays d’Israël et me déposa finalement sur une très haute montagne, sur laquelle il y avait quelque chose comme les constructions d’une ville, au sud" (Ezéchiel 4 :1,2).

Alors que le prophète est en exil à Babylone, la vision le fait revenir sur le sol d’Israël. Il voit comme les constructions d’une ville. Les versets suivants décrivent un homme en train de mesurer ce qui a l’apparence d’un temple (Ezéchiel 40 :3-5).

L’aspect de cuivre de l’homme, semble signifier que c’est un ange qui mesure le temple. Pour comprendre la signification symbolique de ce que fait cet ange, en mesurant le temple, il convient de faire un grand "zoom arrière" sur l’ensemble de cette prophétie. Tout d'abord ce que signifie le fait de "mesurer" un édifice. Le mesurage indique une gouvernance accompagnée d'un jugement. Cette gouvernance se fait dans le contexte du règne de mille ans qui est désigné comme un "jugement" général de l’humanité par Jésus-Christ et dans le livre de la Révélation : " Jésus leur dit : “ Vraiment, je vous le dis : Lors de la recréation, quand le Fils de l’homme s’assiéra sur son trône glorieux, vous qui m’avez suivi, vous siégerez, vous aussi, sur douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël" (Matthieu 19 :28).

"Et j’ai vu les morts, les grands et les petits, qui se tenaient debout devant le trône, et on a ouvert des rouleaux. Mais on a ouvert un autre rouleau ; c’est le rouleau de vie. Et les morts ont été jugés d’après les choses qui étaient écrites dans les rouleaux, selon leurs actions" (Révélation 20 :12).

D’ailleurs dans le livre de la Révélation, le mesurage de l’édifice, qui désigne une gouvernance accompagnée d’un jugement, est décrite dans le chapitre 21 :15-21. Un verset de la Bible résume bien le sens de cette interprétation : mesurage = jugement (sous la forme d’une administration) : "Oui, je ferai du droit le cordeau et de la justice le niveau" (Isaïe 28 :17 comparer avec Amos 7 :7,8).

Dans les grandes lignes des chapitres 40 à 48, le prophète Ezéchiel est en Israël, il voit un temple, d’où coule une rivière qui devient un fleuve, qui redonne vie à la Mer Morte. La vision se termine par la répartition territoriale du pays d’Israël. En Matthieu 19:28, Jésus-Christ désigne l'ensemble de la future humanité pendant le règne de 1000 ans comme "les douze tribus d'Israël". Cela permet de comprendre la structure générale de cette vision d’Ezéchiel: L'ancienne Israël qui a vécu pendant quinze siècles sous la loi mosaïque était la préfiguration de la future humanité sous le règne des 1000 ans: "En effet, puisque la Loi possède une ombre des bonnes choses à venir, mais non la substance même des choses" (Hébreux 10:1; Colossiens 2:17).

Par cet enseignement, nous comprenons plusieurs choses: la dimension prophétique de la Loi Mosaïque en relation avec la future administration mondiale du Royaume de Dieu, telle que l’a écrit l’apôtre Paul, sous inspiration en Hébreux 10 :1. L'ancienne Israël, représentait prophétiquement le territoire mondial, dans le Paradis terrestre. Cet enseignement du Christ, permet de comprendre aussi,  le sens général de la prophétie d’Ezéchiel 40-48, et ultérieurement de la prophétie de Révélation, à savoir : La description prophétique de l’exercice de l’autorité administrative du Royaume de Dieu sur terre, exercée par le Chef. L’administration de l’autorité spirituelle et sacerdotale exercée par les Prêtres sur Terre, les Fils de ZadoK, secondés par les Lévites non-sacerdotaux qui assisteront les prêtres dans leur autorité sacerdotale.

Dans le livre de l’Apocalypse, ces deux formes d’autorité sont résumées par la fonction qu’exerceront les 144000 adjoints au Roi Jésus-Christ, étant décrits comme des "rois" et des "prêtres" : "et tu as fait d’eux un royaume et des prêtres pour notre Dieu, et ils doivent régner sur la terre” (Révélation 5:10).

Cette autorité royale des 144000, sera relayée par le "Chef" ou "Prince", qui exercera une autorité administrative, en rapport à la gestion territoriale et démographique de la population mondiale sous l'autorité du Royaume de Dieu sur terre (Ézéchiel 44:3). Et cette autorité sacerdotale des 144000, sera relayée sur terre, par les Fils de Zadok qui, administreront l’enseignement, le jugement des ressuscités injustes, dans le cadre de l’autorité dans le Temple Sanctuaire. La prophétie d’Ezékiel 40-48 montre comment sont réparties ces autorités administratives et aussi spirituelles du Chef, à l’extérieur du Temple Sanctuaire, et l’autorité spirituelle des Fils de Zadoc, dans le cadre du Temple Sanctuaire. La prophétie décrit symboliquement les bénédictions terrestres du Royaume de Dieu, par ce fleuve qui redonne vie à la Mer Morte.  La Mer Morte représente l'humanité adamique qui meurt sous la loi du péché (Romains 5:12; 6:23). L'eau qui redonne vie à cette "Mer Morte" représente de toute évidence, la résurrection progressive de l’humanité qui est décédée par les effets de la mort adamique (Ézéchiel 47:6-10).

LA VISION DU TEMPLE D’EZECHIEL (40-48) EST UN PROTOTYPE DE L’ADMINISTRATION DE LA TERRE PAR LE ROYAUME DE DIEU

"Et j’ai entendu le nombre de ceux qui ont été scellés : cent quarante-quatre mille, scellés de toutes les tribus des fils d’Israël"

(Apocalypse 7:4)

Les 144000 Tribus

La description symbolique de cette prophétie (Ezéchiel 40-48), est celle de l’administration du royaume de Dieu sur la terre. Cependant, il convient de spécifier, selon le contexte, que cette description est faite sous la forme d’un prototype ou modèle, ayant pour exemple la nation d’Israël et qui sera étendu à l’ensemble de la terre paradisiaque. Ce qui veut dire qu’il y aura d’autres répliques de ce même modèle d’administration, réparties sur toute la terre.

Quel est la base biblique d’une telle compréhension ? Concernant le rôle du chef (ou prince) sur cette nation modèle prophétique, il est décrit au singulier, comme étant seul et unique: "Cependant, le chef — en tant que chef, lui s’y assiéra, pour manger le pain devant Jéhovah" (Ezéchiel 44:3 ; 45:7,16,17,22 ; 46:2,4,8,10,12,16,17,18 ; 48:21,22 (La liste des références bibliques où est décrite la fonction du chef (prince) comme étant unique sur cette nation d’Israël modèle). Tandis que les fils de Zadoc, étroitement associés avec le prince (chef) sont décrits au pluriel: "Ce sont les fils de Zadoc, qui, parmi les fils de Lévi, s’approchent de Jéhovah pour le servir" (Ezéchiel 40:46 ; 43:19 ; 44:15 ; 48:11 (La liste des références bibliques où est décrite la fonction des fils de Zadoc (les prêtres terrestres), en tant que groupe d’hommes). Il ne fait aucun doute, que dans le contexte général, qu’il n’y aura qu’un seul chef (ou prince) et plusieurs fils de Zadoc ou prêtres terrestres, selon ce prototype descriptif d’Israël.

Cependant, au chapitre 45 (Ezéchiel), Jéhovah Dieu fait une déclaration, concernant le prince (chef), qui laisse entendre, que la description prophétique de l’Israël modèle de la prophétie, aura d’autres répliques sur l’ensemble de la nouvelle terre paradisiaque: “‘Et pour le chef il y aura, de ce côté-ci et de ce côté-là de la contribution sainte et de la propriété de la ville, le long de la contribution sainte et le long de la propriété de la ville, quelque chose du côté ouest, vers l’ouest, et quelque chose du côté est, vers l’est. Et la longueur correspondra à l’une des parts, depuis la frontière occidentale jusqu’à la frontière orientale. Pour ce qui est de cette terre, elle lui appartiendra comme propriété en Israël. Et mes chefs ne maltraiteront plus mon peuple, et ils donneront le pays à la maison d’Israël quant à ses tribus.’" (Ezéchiel 45:7,8). "Et mes chefs ne maltraiteront plus mon peuple" (contrairement à l’ancienne Israël (voir le verset 9)), semble indiquer qu’il y aura d’autres répliques avec d’autres chefs ou princes, du prototype d’administration terrestre décrit prophétiquement, sur l’ensemble de la terre.

De tout évidence, le chef décrit dans la prophétie correspond à la fonction des princes terrestres sur l’ensemble de la terre paradisiaque: "Voyez ! Un roi régnera pour la justice ; et quant aux princes, ils gouverneront comme princes pour le droit" (Esaïe 32:1). "À la place de tes ancêtres il y aura tes fils, que tu établiras comme princes dans toute la terre" (Psaumes 45:16).

Soit, s’il s’agit de la description d’un seul modèle d’Israël, qui s’appliquera sur l’ensemble de la terre, est-ce que la Bible révèle combien il y aura de répliques ? En toute logique, il y aura 144000 répliques sur toute la surface de la terre: "Tu as fait d’eux un royaume et des prêtres pour notre Dieu, et ils doivent régner sur la terre" (Révélation 5:10 ; 20:4,6). On comprend que pour chacune des répliques selon le modèle d’Israël, il y aura un roi-prêtre, représentant des 144000 qui règnera, par l’intermédiaire du prince (chef). En Psaumes 45:16 (décrivant le mariage de l’Agneau (Jésus-Christ) d’Apocalypse 19:1-8, avec la Nouvelle Jérusalem (les 144000)), il est écrit que chaque prince sera fils des 144000. Ce qui laisse entendre qu’il y aura 144000 princes terrestres qui relaieront l’autorité des 144000 sur terre dans chacune des répliques de l’Israël décrite dans la prophétie d’Ezéchiel 40-48.

Selon les déclarations du Christ qui compare la future administration terrestre du Royaume de Dieu, aux "douze tribus d’Israël", on comprend que ces répliques seront à l’échelle tribale: "Jésus leur dit : “Vraiment, je vous le dis : Lors de la recréation, quand le Fils de l’homme s’assiéra sur son trône glorieux, vous qui m’avez suivi, vous siégerez, vous aussi, sur douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël"" (Matthieu 19:28 ; 22:38-31). Ainsi les "douze tribus" symboliques, seront 144000 tribus éparpillées sur toutes la terre (comparer avec Apocalypse 7:4-8), avec la même administration modèle décrite en Ezéchiel 40-48. Chaque tribu sera formée par des familles de ressuscités avec des liens généalogiques proches ou lointains (dont les liens de parentés (plus ou moins lointains) sont représentés par les douze tribus dans le modèle d’Israël, en Ezéchiel 40-48). 

Le Temple ou la Maison, le lieu de la résurrection terrestre (Ezéchiel 47:1-5)

"Et il me ramena finalement vers l’entrée de la Maison, et, voyez : il y avait de l’eau qui sortait de dessous le seuil de la Maison, vers l’est, car la façade de la Maison était à l’est. Et l’eau descendait de dessous, du côté droit de la Maison, au sud de l’autel. Et finalement il me fit sortir par le chemin de la porte nord et me fit faire le tour par le chemin extérieur jusqu’à la porte extérieure qui fait face à l’est, et, voyez : de l’eau ruisselait du côté droit. Quand l’homme sortit vers l’est, avec un cordeau dans sa main, alors il se mit à mesurer mille en coudées et me fit traverser l’eau : de l’eau [jusqu’]aux chevilles. Et il continua de mesurer mille et puis me fit traverser l’eau : de l’eau [jusqu’]aux genoux. Et il continua de mesurer mille et me fit alors traverser — de l’eau [jusqu’]aux hanches. Et il continua de mesurer mille. C’était un torrent que je ne pouvais traverser, car l’eau était devenue haute, de l’eau [où l’on pouvait] nager, un torrent qu’on ne pouvait traverser" (Ezéchiel 47:1-5).

Cette rivière, qui devient un torrent puissant, se jette dans la Mer Morte. Ce torrent redonne vie à la Mer Morte, par la douceur de l’eau qui remplace la salinité mortifère de cette mer et par les poissons vivants qui vont la repeupler (Ezéchiel 47). L’actuelle Mer Morte en Israël, a un taux de salinité tel que quasiment aucune vie aquatique n’est possible, il n’y a aucun poisson. Il est clair que la Mer Morte est le symbole de l’humanité actuelle sous l’effet de la mort adamique (Romains 5:12). La vision nous explique que ce torrent vivifiant redonne progressivement vie à la Mer Morte par un repeuplement progressif de nombreux poissons. Comment pouvons-nous être sûrs qu’il s’agit bien d’une allusion à la future résurrection terrestre ? C’est le livre de la Révélation (Apocalypse) qui reprend les grandes lignes de cette vision et en donne l’interprétation (indirectement):

"Et il m’a montré un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’Agneau et coulait au milieu de la grande rue de [la ville]. Et de ce côté-ci du fleuve et de ce côté-là [il y avait] des arbres de vie produisant douze récoltes de fruits, donnant leurs fruits chaque mois. Et les feuilles des arbres étaient pour la guérison des nations" (Révélation 22:1,2). Cette guérison des nations se fera principalement par la résurrection terrestre. Ce qui est passionnant, c’est de comprendre comment la prophétie d’Ezéchiel décrit symboliquement l’administration mondiale de cette résurrection (Ezéchiel 47 et 48).

L'eau miraculeuse provient du Sanctuaire du Temple (la Maison) vu par Ezéchiel, puis descend vers le sud en direction de la Mer Morte symbolique (l’humanité décédée) (Romains 5:12, Ezéchiel 39). Cette eau miraculeuse représente, la Parole de Dieu et ce qui en découle, c'est-à-dire l'ensemble des dispositions de Jéhovah Dieu pour ressusciter l'humanité morte à cause d’Adam, représentée symboliquement par cette Mer Morte (Éphésiens 5:26; Romains 5 :12). Et la bénédiction principale de cette eau est la vie éternelle (Jean 5:28,29, Actes 24:15). La vie qui bouillonne progressivement dans cette mer qui "ressuscite", est représentée par l'abondance des poissons. Et bien sûr, ces "poissons" symboliques ne peuvent logiquement que représenter les ressuscités terrestres.

Le fait que l'eau vive vienne directement du temple (la maison), la source de cette même eau vive, suggère-t-il que les ressuscités viendront du même Temple ou de cette Maison? Oui. Le message de cette prophétie est très clair et encourageant: le temple (ou Maison) vu par Ézéchiel (et ses répliques à travers la terre) sera le lieu à partir duquel les ressuscités terrestres seront accueillis et ensuite envoyés dans leur lot (parcelle) où dans leur famille correspondante (Ézéchiel 47:21-23, Daniel 12:13).

Les répliques de la Maison, lieu de la résurrection (Ezéchiel 47:10)

"Oui, il arrivera que près de lui se tiendront réellement des pêcheurs, depuis En-Guédi jusqu’à En-Églaïm. Il y aura un lieu où l’on met à sécher les sennes. En leurs espèces seront les poissons, comme les poissons de la Grande Mer, très nombreux" (Ezéchiel 47 :10).

L’illustration de Jésus-Christ sur la "senne" ou filet de pécheur à la traine, est la meilleure illustration qui montre que cette « pêche » de la prophétie d'Ézéchiel, est ni plus ni moins que l'illustration d’une administration terrestre de l’accueil des ressuscités (Comparer Ézéchiel 47: 9, 10 avec Matthieu 13: 47-50).

Nous savons que Jésus-Christ a comparé les humains qui sont prêchés ou enseignés à des "poissons": " Et il leur dit : “ Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes" (Matthieu 4:19). Plusieurs fois, Jésus a comparé la prédication et l’enseignement qui l'accompagne, à l'œuvre de la pêche (Matthieu 24:14, 28: 19,20, Luc 5:10). Il ne fait aucun doute que les "poissons" représentent les ressuscités, les pêcheurs sont les humains qui les reçoivent, pour s’en occuper en particulier dans le but de leur enseigner les nouvelles dispositions divines, écrites dans les nouveaux rouleaux (Ézéchiel 40:46; 44:10; Apocalypse 20:12). Le groupe d’humains, de pécheurs de poissons organisés en réseau ou en filet de pêche, représente l’administration générale de l’accueil des ressuscités terrestres, composé des princes, des fils de Zadok (prêtres), des Lévites (le restant de la grande foule) et les ressuscités justes.

"Le lieu où l’on met à sécher les sennes" doit représenter le lieu central où les "réseaux" humains où sont organisés pour recevoir les ressuscités terrestres: les répliques de ce temple vu par Ézéchiel, comme centre administratif de la réception des ressuscités terrestres, répartis sur toute la terre.

L'administration démographique et des territoires, de la résurrection terrestre

"Et quant à toi, va vers la fin ; et tu te reposeras, mais tu te lèveras pour ton lot à la fin des jours" (Daniel 12 :13)

Ce texte montre qu’à la résurrection sur terre, les ressuscités et leur famille, auront un "lot" ou une portion de terre assignée pour vivre dans des conditions paradisiaques. Dans la prophétie d'Ézéchiel chapitre 47 :13 à 48 :35, Jéhovah Dieu donne les grandes lignes de la méthode d’attribution des "lots" territoriaux : "Voici ce qu’a dit le Souverain Seigneur Jéhovah : “Voici le territoire que vous vous assignerez en héritage comme pays pour les douze tribus d’Israël"" (Ézéchiel 47 :13).

L’héritage territorial correspond au lot et les douze tribus d’Israël correspondent à l’ensemble de la population mondiale ressuscité au fur et à mesure, selon Jésus-Christ, avec la grande foule : "Jésus leur dit : “ Vraiment, je vous le dis : Lors de la recréation, quand le Fils de l’homme s’assiéra sur son trône glorieux, vous qui m’avez suivi, vous siégerez, vous aussi, sur douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël" (Matthieu 19 :28).

Le résumé de la méthode d’attribution des territoires sur la surface de la terre est dépeint sous la forme de recommandations générale qui prend pour modèle ou comme "prototype", la nation d’Israël. Pour cela le terme "nation" sera employé. Pour mieux visualiser et comprendre le récit d'Ézéchiel 47 :13 à 48 :35, veuillez s’il vous plait, vous référer à la photo.

Analyse de la carte d’Israël de la prophétie d’Ezéchiel

Cette carte est un prototype des modalités de répartition de la future population mondiale ressuscitée et ainsi que les lots territoriaux qui leur seront attribués. Par conséquent, dans le contexte de la prophétie d’Ezéchiel (47:13 à 48:35), l’Israël de la carte représente l’ensemble du territoire mondial. Cependant, comme il y a été expliqué ci-dessus, ce territoire planétaire sera morcelé en 144000 tribus, dont ces mêmes modalités seront appliquées dans chacune d’elles. Dans ce cas, 1 des 144000 tribus, correspond à l’ensemble de la carte de l’Israël prophétique. Cependant, dans le contexte de l’explication de cette prophétie, l’Israël prophétique de la carte, sera désignée comme nation. Les noms qui sont inscrits dans chacune des bandes territoriales, sont ceux des fils de Jacob, qu’il a eu avec ses deux épouses Léa et Rachel et ses deux concubines, Bilha et Zilpa.

Cependant, sur les douze fils de Jacob, manquent les noms de Lévi et Joseph. La tribu de Lévi, vivra sur la bande centrale du territoire du prince, particulièrement sur la partie, où se trouvera le temple et son territoire environnant. Les Lévites seront de fait, la classe survivante de la grande tribulation, appelée la Grande Foule (Apocalypse 7:9-17). Parmi les Lévites, il y aura les Fils de Zadoc, les prêtres terrestres et les Lévites non-sacerdotaux qui assisteront les Fils de Zadoc dans leur fonction sacerdotale. Le nom de la tribu de Joseph est remplacé par ceux de ses deux fils Ephraïm et Manassé.

Les explications détaillées ci-dessous vont montrer que les noms des tribus de cette carte prophétique, correspondent à des grandes familles de ressuscités qui occuperont chacune des 144000 tribus réparties sur la terre. C’est le prince qui s’occupera de la répartition territoriale en fonction des liens familiaux. Lorsque le lien généalogique du ressuscité sera déterminé, il sera dirigé vers le territoire qui correspondra à sa famille. Les bandes de territoires portant le nom d’un fils d’une épouse (Léa ou Rachel), le lien de parenté sera considéré comme avéré et proche de l’ensemble des familles qui composent cette nation prophétique d’Israël. Plus le lien généalogique sera proche, plus le ressuscité sera dirigé vers une bande de territoire non loin de la bande du prince et dans le cas contraire, il sera dirigé vers une bande territoriale éloignée, portant, cette fois, les noms des fils des deux concubines de Jacob.

Il semble que des ressuscités qui n’auront aucun lien généalogique identifié, avec l’ensemble de la nation, il sera aura le statut d’étranger, et son lot territorial sera dans la partie éloignée très au nord ou au très au sud de la bande centrale du prince, portant le nom d’un des fils des concubines de Jacob. Selon Ezéchiel 47:23, ces ressuscités dont les liens généalogiques seront indéterminés, devra aussi hériter d’un lot territorial: "Et voici ce qui devra arriver : dans la tribu où le résident étranger réside comme étranger, c’est là que vous donnerez son héritage ”, voilà ce que déclare le Souverain Seigneur Jéhovah".

Néanmoins, le statut d’étranger peut avoir un sens plus spirituel et pas forcément lié à l’absence de parenté: "Voici ce qu’a dit le Souverain Seigneur Jéhovah : “ Aucun étranger, incirconcis de cœur et incirconcis de chair, ne pourra entrer dans mon sanctuaire, c’est-à-dire tout étranger qui est au milieu des fils d’Israël" (Ezéchiel 44:9). L’incirconcision spirituelle des étrangers fait très probablement allusion au statut de ressuscité injuste (Jean 5:28,29 ; Actes 24:15). Les modalités de détermination des limites du territoire sont expliquées à la fin de cette partie.

Jacob, ses quatre épouses et ses douze enfants

"Ainsi il y eut douze fils de Jacob. Les fils de Léa furent : le premier-né de Jacob : Ruben ; puis Siméon, Lévi et Juda, Issakar et Zéboulôn. Les fils de Rachel furent Joseph et Benjamin. Les fils de Bilha la servante de Rachel furent Dân et Naphtali.  Les fils de Zilpa la servante de Léa furent Gad et Asher. Ce furent là les fils de Jacob qui lui naquirent en Paddân-Aram" (Genèse 35 :22b-26).

Au départ Jacob voulait épouser seulement Rachel, néanmoins par un stratagème de son père (celui de Rachel), Laban a fait en sorte qu’il épouse Léa (en premier). Et ensuite, il a donné à Jacob, Rachel pour épouse. De sorte que Jacob, bien malgré lui, s’est retrouvé avec deux épouses, Léa et Rachel (Genèse 29 :21-19). Rachel avait pour servante Bilha, qu’elle donna comme épouse supplémentaire à son mari, pour qu’elle enfante pour elle, et lui donne des enfants car elle était provisoirement stérile (au début du mariage) (Genèse 30 :1-8). Léa, sœur de Rachel, fit de même avec sa servante, Zilpa, elle la donna à son mari comme épouse à Jacob pour qu’elle enfante d’autres enfants pour elle (Genèse 30 :9-13).

Première épouse de Jacob : Léa

Ses enfants : Ruben (premier-né, déchu de son droit d’ainesse), Siméon, Lévi (n’hérite pas de lot, mais exerce son ministère dans le temple), Juda, Issacar, Zabulon.

Deuxième épouse de Jacob : Rachel

Ses enfants : Joseph (hérite du droit d’ainesse perdu par son frère ainé, Ruben, et obtient de ce fait une double part territoriale par ses deux fils (Ephraïm (premier-né) et Manassé), Benjamin. Par conséquent, ces deux noms représentent à elles deux, la tribu de "Joseph").

Troisième épouse de Jacob : Bilha (servante de Rachel qui aura des enfants en son nom)

Ses enfants : Dân et Nephtali.

Quatrième épouse de Jacob : Zilpa (servante de Léa qui aura des enfants en son nom)

Ses enfants : Gad et Aser.

Les deux tribus qui ont représenté la royauté en Israël

Pour comprendre la logique de la répartition territoriale de la carte ci-dessus, mentionnée dans la prophétie d'Ézéchiel, qui fera office de modèle pour la répartition mondiale des territoires aux futurs ressuscités, il convient d’examiner l’histoire d’Israël écrite dans la Bible. Pour cela l’examen commencera par la bande territoriale du prince (ou chef), qui est au centre, avec le temple en son milieu. Au nord, de cette bande se trouve la tribu de Juda (fils de Léa) et au sud celle de Benjamin (fils de Rachel). Pourquoi ces deux tribus jouxtent la bande de terre du prince ? Il y a deux explications bibliques complémentaires. Premièrement ce sont deux tribus qui ont représenté la royauté d’Israël. Deuxièmement, lors de la scission du royaume d’Israël, ces deux tribus étaient alliées et constituaient le royaume de Juda.

Sur la base de ces deux éléments d’information, cette juxtaposition semble indiquer le lien de parenté de ces deux tribus avec celle du prince qui sera un représentant terrestre de la royauté céleste des 144000 (Révélation 5 :10 et Psaumes 45 :16). Les ressuscités qui auront un lien de parenté avéré avec le prince, hériteront des lots qui jouxteront le lot du prince. Néanmoins, pour ce qui est des enfants du prince, la prophétie mentionne qu’il devra leur donner un lot dans la portion de son propre territoire : "Et le chef ne prendra rien de l’héritage du peuple pour l’obliger à quitter sa propriété. C’est [en prenant] sur sa propriété à lui qu’il donnera à ses fils un héritage, afin que mon peuple ne soit pas dispersé, chacun loin de sa propriété" (Ézéchiel 46 :18). C’est le prince (ou chef) qui administrera la répartition des lots de terrains, pour les ressuscités qui seront sous son administration.

Le lien de parenté des ressuscités 

Pour cela, il faut se baser sur le lien de parenté des ressuscités. Le constat généalogique est le suivant : Plus le lien de parenté est proche du prince, plus la bande territoriale en est rapproché et plus ils sont éloignés, voire peut-être inexistants, plus la bande territoriale en est éloignée (Voir Ezéchiel 47 :21 : l’étranger pourrait faire allusion aux ressuscités dont les liens de parentés ne sont pas déterminés ou en lien direct avec l’ensemble du pays "Israël", qui lui aura été attribué). Pour vérifier de l’exactitude de cette interprétation, il faut comparer la photo ci-dessus, les enfants des quatre épouses de Jacob.

Ainsi, on pourrait considérer que les noms des tribus dont les enfants nés directement de Rachel (plus tard) et Léa ont un lien de parenté au "premier degré", tandis que les noms des tribus des fils des deux servantes qui ont accouché au nom de leur maitresse, avaient un lien de parenté au "second degré". Concernant les enfants de ces deux femmes (Dan et Nephtali pour Bilha et Gad et Asher pour Zilpa), les lots qui leur correspondent sont dans des bandes territoriales les plus éloignés, tant au nord, qu’au sud du lot du prince. Le constat est que les deux frères de ma même mère (Zilpa), Gad et Asher, ont des lots séparés, l’un à l’extrême nord (Asher) et l’autre à l’extrême sud (Gad). De plus, les lots de Dân et Nephtali deux frères de la même mère (Bildad), ont des lots encore séparés par la bande d’Asher. Ce qui semble confirmer que ces lots seront attribués aux ressuscités considérés comme "étrangers", selon Ézéchiel 47 :21, dont les liens de parenté est très éloigné, voire inexistant avec l’ensemble de la nation où ils auront été ressuscités. Néanmoins, le fait qu’ils soient regroupés dans une même tribu, veut dire que ces ressuscités seront réunis avec leur  famille généalogique, même restreinte.

Au nord et ensuite au sud

En tenant compte de l’ordre de naissance des douze fils de Jacob, on peut discerner comment le prince administrera les répartitions des lots de terrain de la nation dont il sera responsable :

Pour sa parenté proche (autre que ses fils), il assignera d’abord des lots dans la bande "Juda", au nord car Juda est né avant Benjamin (voir le plan).

Toujours concernant sa parenté, lorsque les lots auront été complètement distribués au nord, il attribuera des lots, cette fois dans la partie sud, la bande "Benjamin" (qui est né après Juda).

Pourquoi penser que le prince distribuera en premier, les lots au nord ? Cette logique d’attribution est répétée deux fois : Pour ce qui est des bandes de terrains, "Ruben" (premier-né de Léa), "Ephraïm et Manassé" (Fils de Joseph, premier-né de Rachel), leur lot respectif, se trouve au nord (comme Juda, qui est né avant Benjamin). Cela semble indiquer que les "premiers-nés" de la résurrection, ayant un lien de parenté avéré avec la nation du prince hériteront, en premier de la partie au nord de la bande du prince, en partant de la bande "Juda" (au nord).

Pour ce qui est des "étrangers", la logique de répartition semble différente : Les premiers ressuscités dont la parenté avec la nation "Israël" sera très éloignée, voir non avéré, le prince leur assignera des lots en partant des deux extrémités frontalières du pays : de l’extrémité nord de la nation, en direction du sud, mais aussi des lots en partant de l’extrémité sud de la nation. Pourquoi ? Dân était le premier-né de Bilha, dont la bande se trouve à la limite nord de la nation. Tandis que Gad était le premier-né de Zilpa, dont la bande se trouve à la limite sud de la nation. Cette distribution des lots entre les ressuscités avec une parenté connue et les ressuscités dont la parenté non déterminée, est logique. Pourquoi ?

Le prince (ou chef) n’est pas sensé connaitre la population totale des ressuscités de sa propre nation, particulièrement, entre ces deux catégories de ressuscités, avec ascendance connue et ascendance éloigné (voir inconnue). Par conséquent, il aura tout intérêt à élargir au maximum la zone "tampon" entre ces deux catégorie, afin d’ordonner au mieux, au fur de l’augmentation de la population ressuscitée, la répartition des sols en fonctions des tribus et des familles (Ézéchiel 47 :21).

En examinant la carte, on comprend que le prince, fera les attributions au nord, en partant du sud vers le nord, pour ceux avec lien de parenté, et les étrangers, en partant du nord vers le sud. Ensuite, lorsque tous les lots au nord auront été tous attribués (aux deux groupes des premiers ressuscités), le prince commencera à attribuer les lots au sud de la bande "Benjamin", direction vers le sud. Pourquoi ? En examinant la carte, Siméon est né avant Issacar, qui, lui-même est né avant Zabulon. Ce qui semble indiquer, l’ordre d’attribution des derniers lots, aux derniers ressuscités de cette nation (du nord en direction du sud (vers la bande de "Gad").

Les modalités frontalières

Elles seront fixées directement par Dieu qui déterminera la taille du pays, et la taille des tribus (Ézéchiel 47 et 48). Néanmoins, c’est le prince qui appliquera concrètement les modalités frontalières : "Et le chef ne prendra rien de l’héritage du peuple pour l’obliger à quitter sa propriété. C’est [en prenant] sur sa propriété à lui qu’il donnera à ses fils un héritage, afin que mon peuple ne soit pas dispersé, chacun loin de sa propriété" (Ézéchiel 46 :18). S’il n’est pas écrit directement dans ce texte, que c’est le prince (chef) qui administrera la répartition de territoires aux ressuscités, le fait qu’il puisse injustement déposséder quelqu’un de sa propriété, le démontre. Cependant Ézéchiel 45 :8 il est mentionné leur responsabilité d’une répartition équitable : "Pour ce qui est de cette terre, elle lui appartiendra comme propriété en Israël. Et mes chefs ne maltraiteront plus mon peuple, et ils donneront le pays à la maison d’Israël quant à ses tribus" (Ézéchiel 45 :8).

Selon, le récit d'Ézéchiel 47 :13-48 :35, en se référant aussi à la photo ci-dessus pour mieux comprendre, les modalités générales frontalières seront simples. Les frontières nord-sud, séparant les tribus seront linéaires et équitablement réparties en largeur de bande : "Et vous devrez en hériter, chacun à l’égal de son frère" (Ézéchiel 47 :14). Les frontières est-ouest, seront naturelles, mers ou océans, rivières ou fleuves ou mers intérieures. Les lacs pourront faire partie intégrale d’un lot tribal. Et bien évidemment les limite frontalières avec d’autres nations (est-ouest ou nord-sud).