ENGLISH                                      ESPAÑOL                                           PORTUGUÊS

LE BAPTÊME QUI SAUVE

  • Invoquer le Nom de Jéhovah et s’associer à son Peuple sur la Terre (Actes 15 :14 ; Hébreux 10 :24,25).
  • Croire au Seigneur Jésus-Christ avec des œuvres qui accompagnent cette foi (Actes 16 :31 ; Jacques 2 :14-26).
  • Se repentir, regretter sincèrement notre ancienne mauvaise conduite et ne pas recommencer (Actes 2 :38 ;3 :19).
  • Se retourner, se convertir, changer de comportement et avoir une conduite chrétienne (Actes 3 :19).
  • Se faire baptiser Au Nom du Père Jéhovah Dieu, du Fils Jésus-Christ, et de l’Esprit Saint (Matthieu 28 :19,20).
  • Le baptême sauve : « Ce qui y correspond vous sauve aussi maintenant, à savoir le baptême (non pas l’enlèvement de la saleté de la chair, mais la demande faite à Dieu d’une bonne conscience), grâce à la résurrection de Jésus Christ » (1 Pierre 3 :21).

Le Baptême est après la Repentance, et la Foi, mais avant la Connaissance générale de la Bible

En Actes 10, Corneille est décrit comme un Homme Pieux craignant Dieu, avec sa maisonnée. Ce qui est intéressant, il semble qu’au moment qui allait précéder à la fois la manifestation divine et son baptême, que Corneille était encore soldat (Actes 10 :1-8). Pierre vint, sous la direction divine à la maison de Corneille et commença son discours avant baptême de Corneille et de sa maisonnée (Actes 10 :34-43). Alors qu’il n’a même pas terminé, Corneille et sa maisonnée sont oints d’esprit saint et Pierre décide de les baptiser (Actes 10 :44-48).

Nous avons ici, un exemple concret d’un homme et sa famille et probablement beaucoup de ses amis qui n’étaient pas des prosélytes juifs et qui pourtant ont été baptisés de la plus simple façon. En Actes 10 :48 il est écrit ceci : « Là-dessus il ordonna qu’ils soient baptisés au nom de Jésus-Christ. Ils le prièrent alors de rester quelques jours ». Il est fort probable que durant ce séjour, Pierre compléta la connaissance du Fidèle Corneille et de sa famille, ce qui constitua probablement sa formation comme disciple ; une formation dans la connaissance biblique et de .

Simplifier les conditions requises pour le Baptême dans le but de sauver le maximum de personnes possible, en se basant uniquement sur des critères bibliques de Foi

Selon Matthieu 28 :19,20, c’est le baptême qui précède la formation complète du disciple du Christ dans le ministère. Actes 22 :16, montre toute la simplicité du processus qui mène au baptême : « Et maintenant, pourquoi tardes-tu ? Lève-toi, fais-toi baptiser et lave-toi de tes péchés en invoquant son nom ». Alors que Saul de Tarse n’avait qu’une connaissance quasiment nulle du christianisme, Ananias, un disciple du Christ lui demande de se faire baptiser et de commencer à invoquer le nom du Christ pour le pardon de ses péchés. Et que dire du Geôlier et sa famille qui se firent baptiser : « Il demanda alors des lumières, entra d’un bond et, pris de tremblement, il tomba devant Paul et Silas. 30 Puis il les mena dehors et dit : “ Messieurs, que dois-je faire pour être sauvé ? ” 31 Ils dirent : “ Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé, toi et ta maisonnée. ” 32 Et ils lui dirent la parole de Jéhovah, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison. 33 Et il les prit avec lui à cette heure de la nuit et lava leurs plaies ; et ils furent tous baptisés, lui et les siens, sur-le-champ. 34 Il les fit venir dans sa maison, il dressa une table devant eux, et il se réjouit beaucoup avec toute sa maisonnée maintenant qu’il avait cru Dieu » (Actes 16 :29-34). 

Ici nous avons le processus simple : « Ils dirent la parole de Jéhovah », il enseigna le Geôlier au préalable la connaissance de bases du christianisme ainsi que probablement à sa maisonnée et « ils furent tous baptisés » (Hébreux 6:1 « doctrine fondamentale »).

Baptisez, Baptisez, Baptisez  et enseignez les commandements du Christ pour Sauver

Si le baptême est un moment de réjouissance, dans la Bible il est décrit comme un COMMENCEMENT important, sans célébration spéciale. Les personnes voulant se faire baptiser n’avaient pas besoin d’attendre une «assemblée » pour se faire baptiser. Étant donné que nous nous approchons de la Grande Tribulation, nous devons faire comme l’apôtre Paul avec le Geôlier : « être simple », dans le but de sauver le maximum de personnes de la destruction de la Grande Tribulation. Nous devons les BAPTISER sur la BASE DE LA FOI EN JÉHOVAH DIEU, LA FOI EN JÉSUS-CHRIST, LA FOI EN L’ACTION DE L’ESPRIT SAINT (Matthieu 28 :19,20).

Ce qui montre que la condition requise pour faire partie de la Grande Foule est basée sur des critères de foi sincère plus simple. Dans une illustration, Jésus-Christ a montré qu’il agréera les baptisés de la dernière heure (Matthieu 20:1-16). Il faut baptiser, baptiser, baptiser si possible des millions de personnes sincères qui gémissent dans ce système de choses et leur enseigner les commandements du Christ, pour qu’elles puissent avoir la « marque » du salut éternel au front avant le jour du jugement le 10 Tishri 5779 (19 septembre 2018) (Ézéchiel 9:4).

DIAPORAMA DU MÉMORIAL DU SACRIFICE DU CHRIST

LETTRE AUX CINQ VIERGES AVISÉES

LE RESPECT DE LA VIE

MENU PRINCIPAL

CONTACT