ENGLISH                                       ESPAÑOL                                           PORTUGUÊS

BIBLE EN LIGNE        

BIBLE EN LIGNE (Comparaison de traductions en Français)       

BIBLE EN LIGNE (Plusieurs langues proposées)

 "Quand ils diront : “ Paix et sécurité ! ” alors une destruction subite sera sur eux à l’instant même, comme les douleurs sur une femme enceinte ; et ils n’échapperont en aucune façon"

 (1 Thessaloniciens 5:3)

 Le nouvel ordre mondial

 6 mars 1991 

6 MARS 1991: Sans nécessairement comprendre l’anglais, en visionnant ce discours accompagné de nombreuses ovations debout, c’était l’ambiance d’une célébration religieuse à caractère patriotique, à la gloire de son "roi", de sa nation et de son armée

Les mots ou les phrases en bleu, vous indiquent des explications bibliques complémentaires et détaillées. Il suffit de cliquer sur le lien hypertexte en bleu. Les articles bibliques sont principalement rédigés en quatre langues: français, espagnol, portugais et anglais.

PAIX ET SÉCURITÉ

Après sa victoire écrasante sur Saddam Hussein (Chef d’état Irakien à cette époque), Monsieur Bush (Père) (Président des États-Unis, à cette époque), a fait un discours au fort accent biblique, prononcé devant le Congrès Américain en utilisant l’expression "Le Nouvel Ordre Mondial", le 11 septembre 1990. Le contexte international de cet "Ordre Nouveau", était la chute du mur de Berlin en novembre 1989 et la fin imminente de l’empire soviétique qui aurait finalement lieu le 26 décembre 1991. Ce discours (du 11 septembre 1990), jetait les bases d’une nouvelle relation internationale, au lendemain de la fin imminente de la guerre froide. Ce discours fut présenté devant le congrès Américain, dans la période de la première guerre du Golfe (du 2 août 1990 – 28 février 1991). Après la victoire des États-Unis et de la coalition des 32 autres pays, sur l’Irak, le président Bush (père) a prononcé le discours de l'État de l’Union le 6 mars 1991, qui célébrait la victoire. Il a répété cette expression de "nouvel ordre mondial" de paix, de sécurité, de liberté et du respect de la loi (Vous pouvez le visionner sur le lien: Discours du Président Bush, le 6 mars 1991 (En Anglais (non traduit))).

Le discours de l'État de l’Union, présenté par le Président des États-Unis, Monsieur Bush (père), le 6 mars 1991, est une véritable célébration de la victoire des Etats-Unis et des 32 autres pays coalisés, sur l’Irak. Dans ce discours, avec plusieurs ovations debouts, le Président Bush (Père), a dressé en quatre points principaux, le cadre international de ce "Nouvel Ordre Mondial" de paix, qui faisait écho au discours précèdent, du 11 septembre 1990. Ces objectifs de paix mondiale mentionnaient le Moyen-Orient et le Golfe Persique ; un objectif de paix mondiale, par le contrôle de la course aux armements et non seulement par la force des armes, mais aussi par la diplomatie ; un objectif de paix mondiale par des aides économiques. La deuxième partie du discours est une véritable célébration de la grandeur des Etats-Unis et de son armée, pour établir cette paix mondiale. Cette demi-heure de discours est une véritable proclamation de victoire, de paix et sécurité, symbolisé par le début d’un "Nouvel Ordre Mondial", dont les Etats-Unis en seraient les garants.

Il était impossible qu’un tel discours ait pu être considéré comme anodin, du point de vue de Dieu (Sans nécessairement comprendre l’anglais, en visionnant ce discours accompagné de nombreuses ovations debout, c’était l’ambiance d’une célébration religieuse à caractère patriotique, à la gloire de son "roi", de sa nation et de son armée). Dans la Bible, il est aussi question d’un roi qui a été loué pour son discours, sans qu’il rende gloire à Dieu. Il s’agit du roi Hérode : "Mais, à un jour fixé, Hérode se revêtit de vêtements royaux et s’assit au tribunal, et il leur adressait un discours public. Alors le peuple assemblé se mit à crier : “ Voix d’un dieu, et non d’un homme ! ” À l’instant même, l’ange de Jéhovah le frappa, parce qu’il n’avait pas donné la gloire à Dieu" (Actes 12:21-23).

Jéhovah Dieu a établi comme Roi dans les cieux, son fils Jésus-Christ, pour qu’il gouverne la terre, depuis 1914 (Révélation 12:10a). D’après le Psaumes 2, les nations actuelles ont complètement ignoré cette décision divine, elles ont méprisé son Roi établi. Et dans la 77ème année du règne céleste du Christ, le 6 mars 1991, le "roi" humain en titre, de la première puissance mondiale actuelle, est loué à la place du Roi Jésus-Christ, sa puissance terrestre mondiale et son armée, à la place du Royaume de Dieu. Comment Dieu et son Fils Jésus-Christ pouvaient ignorer cette situation ? Mais sans le vouloir, ce "roi" de la première puissance mondiale actuelle, n’a fait qu’inaugurer un "nouvel ordre mondial" d’autodestruction politico-religieuse, en premier accomplissement de 1 Thessaloniciens 5:3. Et à ce titre il a été un "faux prophète" (Révélation 16:13).

S'il semble évident que cette prophétie trouvera son accomplissement (1 Thessaloniciens 5 :3), juste avant la Grande Tribulation, on peut dire qu'elle a eu manifestement un premier accomplissement mondial le 6 mars 1991, après le fameux discours du Président Georges Bush (Père). Effectivement, à compter de ce discours inaugural, de ce "nouvel ordre mondial" de Paix et Sécurité, nous sommes entrés dans un Nouvel Ordre Mondial diabolique de la barbarie et de liquéfaction générale de la souveraineté humaine sur terre (1 Thessaloniciens 5:3). Le commencement de cette période semble correspondre à la description de Jésus-Christ en Matthieu 24:29, Marc 13:24,25 et Luc 21:25,26,28, mais aussi à la période la conclusion de la prophétie de Daniel 11:44-12 :1, des deux rois, juste avant la grande tribulation mentionnée en Daniel 12:1.

Le commencement de cette période représente le début de la destruction de Babylone la Grande, mentionnée en Révélation 14:6 et Révélation chapitres 17, 18 et 19:1-3. L’accomplissement de cette prophétie est en lien direct avec Révélation chapitre 13, où nous trouvons la mention du nombre 666. C’est un point de repère très précis qui permet de savoir quand nous sommes rentrés dans cette dernière période, qui a commencé au début 1991, inaugurée par le discours sur le nouvel ordre mondial. Ce nombre 666 est un point de repère qui permet de savoir quand Jéhovah Dieu a mis dans le cœur de l’image de la bête sauvage, l’idée de commencer à détruire Babylone la Grande, la souveraineté politico-religieuse mondiale.

1 Thessaloniciens 5:3, son second accomplissement

PAIX ET SÉCURITÉ

Et ils essaient de guérir l’effondrement de mon peuple à la légère, en disant : ‘ Il y a la paix ! Il y a la paix ! ’ alors qu’il n’y a pas de paix

Après analyse biblique sérieuse, nous savons que la Grande Tribulation aura lieu un 10 Ethanim (Tishri) (mois biblique). La question est : Qui sont les humains qui clament régulièrement, "Paix et Sécurité", particulièrement dans leur relation avec Dieu ? Cette date est la célébration du Yom Kippur, le Jour du Pardon, ou de la Paix et Sécurité avec Dieu. Alors qu'une frange de l'humanité clamera "Pardon", "Paix et Sécurité", il n'y aura pas de paix, mais un jugement, suivie d'une destruction :

 

"Et ils essaient de guérir l’effondrement de mon peuple à la légère, en disant : ‘ Il y a la paix ! Il y a la paix ! ’ alors qu’il n’y a pas de paix"

(Jérémie 6:14)

DIEU A MIS SA PENSÉE DANS LE CŒUR DE LA BÊTE SAUVAGE

COMMENT ?

"Car Dieu leur a mis au cœur d’exécuter sa pensée, oui d’exécuter leur seule pensée en donnant leur royaume à la bête sauvage, jusqu’à ce que les paroles de Dieu se soient accomplies"

(Révélation 17:17)

Un verset biblique sur le "cœur" de pierre de la bête sauvage, sur le mur de l’esplanade de l’ONU

Dieu a utilisé le dépôt de sa Parole la BIBLE pour interagir sur l’image de la bête sauvage, l’ONU (Jean 17 :17) : Sur le mur de l’esplanade l’ONU, à New-York il y a inscrit un verset biblique : "Et ils devront forger leurs épées en socs et leurs lances en cisailles" (Isaïe 2:4) : Un verset biblique sur le "cœur" de pierre de la bête sauvage, sur le mur de l’esplanade de l’ONU. Sur cette base biblique, cette image de la bête pense avoir un devoir messianique dicté par la nation américaine "chrétienne" évangélique militarisée.

Le pasteur évangélique Billy Graham, le mentor des présidents Bush, père et fils

Monsieur Georges Bush (Père), président des États-Unis, fer de lance de la coalition militaire internationale contre l’Irak (en 1991) (Ancien lieu de Babylone), était un "Chrétien" fervent lecteur de la Bible, de l’Église Protestante Épiscopalienne. Son mentor religieux qui l’a poussé à commencer cette croisade contre Babylone la Grande, était Billy Graham, un prédicateur baptiste évangéliste protestant, que le président a consulté avant de commencer cette première guerre du Golfe, sous la forme d’une croisade "chrétienne" qui dure jusqu’à nos jours (17 janvier 1991, "Tempête du Désert").

Les trois grandes branches politico-religieuses s’entre-tuent au nom du Messie: Les Chrétiens et les Judaïques Sionistes contre les Djihadistes Musulmans

On peut dire que Jéhovah Dieu a principalement utilisé son Fils Jésus-Christ, la Parole, pour faire littéralement imploser la souveraineté humaine mondiale actuelle (Jean 1:1-3 "Jésus-Christ : la Parole de Dieu"). Depuis début 1991 cette liquéfaction de l’ensemble du système de choses humain s’est accentuée. Les trois grandes branches politico-religieuses qui s’entre-tuent sont "messianiques" : "chrétienne" militarisée, judaïque sioniste et musulmane djihadiste.

Ainsi au tout début de son ministère de prédication de la Bonne Nouvelle, les propos prophétiques du Christ ont actuellement une résonance mondiale : "Tout homme donc qui confesse devant les hommes qu’il est en union avec moi, je confesserai moi aussi devant mon Père qui est dans les cieux que je suis en union avec lui ; mais celui qui me renie devant les hommes, je le renierai moi aussi devant mon Père qui est dans les cieux. Ne pensez pas que je sois venu mettre la paix sur la terre ; je suis venu mettre, non pas la paix, mais l’épée.  Car je suis venu mettre la division : l’homme contre son père, et la fille contre sa mère, et la jeune femme contre sa belle-mère. Oui, les ennemis de l’homme seront les gens de sa propre maisonnée" (Matthieu 10:32-36). Comme nous le voyons, Jésus-Christ utilise la Bonne Nouvelle pour consoler les pauvres, mais aussi, pour détruire spirituellement, l’unité de la souveraineté mondiale (Matthieu 11:5 ; Les plaies des sept trompettes et des sept bols, du livre de la Révélation, montrent les dégâts spirituels que cause la prédication mondiale de la Bonne Nouvelle, contre le système humain injuste, avant la fin (Matthieu 24:14)) (SIGNE DE LA FIN). Cette prédication a été entendue par les rois militarisés de la terre (Actes 9:15).