ENGLISH                           ESPAÑOL                        pусский                     PORTUGUÊS

 BIBLE EN LIGNE        

 BIBLE EN LIGNE (Comparaison de traductions en Français)       

 BIBLE EN LIGNE (Plusieurs langues proposées)

Menu thématique d’articles bibliques

Les phrases en bleu, vous indiquent des explications bibliques complémentaires et détaillées. Il suffit de cliquer sur le lien hypertexte en bleu. Les articles bibliques sont principalement rédigés en quatre langues: français, espagnol, portugais et anglais

Le sabbat pour Jéhovah

et le repos pour la terre

(Lévitique 25:3-5)

L'année 2023/24 (Automne)

INTRODUCTION

Cette étude biblique est très technique (voir complexe), les explications seront simplifiées au maximum pour favoriser une bonne compréhension. Les explications complémentaires plus complexes seront mises en des annexes qui vous seront indiquées par des numéros et des titres.

"En effet, puisque la Loi possède une ombre des bonnes choses à venir, mais non la substance même des choses, [les hommes] ne peuvent jamais, avec les mêmes sacrifices que d’année en année ils offrent continuellement, rendre parfaits ceux qui s’approchent" (Hebreux 10 :1).

La Loi mosaïque a une valeur prophétique. Jésus-Christ et le christianisme sont l’expression de cette réalité prophétique: "car ces choses sont une ombre des choses à venir, mais la réalité relève du Christ" (Colossiens 2 :17). Ce qui va se passer à compter de la grande tribulation, jusqu’à la fin du règne millénaire du Christ, font partie de l’accomplissement de la dimension prophétique de la Loi (Révélation 19 et 20). En examinant Lévitique chapitre 25, nous allons voir  à quoi correspondent l’accomplissement de la loi du sabbat pour Jéhovah, le repos pour la terre, et du jubilé, au regard de la date de la grande tribulation et du commencement de la résurrection.

La loi sur le sabbat pour Jéhovah et le repos pour la terre

"Pendant six ans tu ensemenceras ton champ et pendant six ans tu tailleras ta vigne, et tu devras récolter le produit de la terre. Mais à la septième année, il y aura pour la terre un sabbat de repos complet, un sabbat pour Jéhovah. Tu ne devras pas ensemencer ton champ et tu ne devras pas tailler ta vigne. Tu ne devras pas moissonner ce qui poussera des grains tombés de ta moisson, et tu ne devras pas vendanger les raisins de ta vigne non taillée. Il y aura pour la terre une année de repos complet" (Lévitique 25:3-5). Ainsi, les israélites pouvaient ensemencer leur terre pendant six ans et la septième année correspondait à un sabbat pour Jéhovah, un repos pour la terre.

La loi du Jubilé

"Tu devras compter pour toi sept sabbats d’années, sept fois sept ans, et les jours des sept sabbats d’années devront faire pour toi quarante-neuf ans. Au septième mois, le dix du mois, tu devras faire retentir le cor au son éclatant ; le jour des Propitiations vous ferez retentir le cor dans tout votre pays. Et vous devrez sanctifier la cinquantième année et proclamer la liberté dans le pays à tous ses habitants. Cela deviendra pour vous un Jubilé, et vous devrez retourner chacun dans sa propriété, et vous retournerez chacun dans sa famille. C’est un Jubilé que deviendra pour vous cette cinquantième année. Vous ne devrez ni semer, ni moissonner ce qui poussera de la terre, des grains tombés, ni vendanger ses vignes non taillées. Car c’est un Jubilé. Il deviendra pour vous chose sainte. Vous pourrez manger du champ ce que produit la terre" (Lévitique 25:8-12). Après  sept sabbats de la terre, soit quarante neuve ans (7 x (6+1)=49 ans), la cinquantième année était proclamé un jubilé (7 x (6+1) + 1= 50 ans),.

La date de la grande tribulation et le début du sabbat pour Jéhovah

Pour obtenir l’année qui correspond au septième sabbat pour Jéhovah et l’année supplémentaire correspondant au jubilé, il faut partir de l’année de la création d’Adam, que l’on obtient par calcul chronologique biblique (voir le détaille dans les différents tableaux de calculs). Cette date est de l’automne, le premier mois Ethanim (Tishri) de l’an 4026 avant notre ère. En procédant à ce calcul, il faut tenir compte principalement de trois facteurs importants :

1 – La désignation numérique des années est ordinale, c’est-à-dire qu’elle commence le premier jour. Par exemple, le jour de la création d’Adam, a commencé l’an 1 de l’existence de l’homme, le chiffre 1 étant ordinal.

2 – Le nombre d’années accomplies est un chiffre cardinal. Ainsi, au début de l’an 2 de l’existence de l’homme (chiffre ordinal), Adam avait 1 an accompli (chiffre cardinal).

3 – Il n’y a pas d’année zéro (0), dans le passage de l’avant notre ère, à notre ère. Ainsi, l’année suivant l’an 1 avant notre ère, sera l’an 1 de notre ère, sans compter d’année zéro (0).

Sur la base de ces trois éléments, on peut se poser la question : Quand a commencé l’an 6000 (chiffre ordinal) de l’humanité ? En partant de l’automne 4026 avant notre ère, jusqu’à l’automne de l’an 1 (l’année zéro n’existant pas) de notre ère, il y 4026 années complètes. Pour parvenir à 6000 années complètes, il faut ajouter 1974 années, soit en automne de 1975, étant la fin des 6000 années de l’existence de l’homme. Cependant, la désignation numérique des années est ordinale, ce qui veut dire que l’an 6000 a commencé par le début de son décompte, en automne de l’année 1974. L’automne 1974 à l’automne 1975, était une année jubilaire (multiple de 50 (120x50=6000)) (ANNEXE 1 bis).

En ajoutant 49 ans ((6+1)x7), nous parvenons à l’automne de 2023, qui correspond au début de l’année 6049, au sabbat pour Jéhovah, le sabbat pour la terre, jusqu’en automne 2024 (Lévitique 25:3-5).

En ajoutant 1 an (((6+1)x7) + 1 = 50), nous parvenons à l’année jubilaire 6050, de l’automne 2024 à l’automne 2025 (Lévitique 25:8-12). A quels évènements pourraient correspondre ces deux années ?

L’année 2023, le sabbat pour Jéhovah

L’année 2023,  répond aux trois critères bibliques correspondant au jour de Jéhovah, qui sera la Grande tribulation ou la fin de ce système de choses:

1 - Selon Révélation 11:19 la grande tribulation aura lieu un 10 Ethanim (Tishri). Les chapitres d’Ézéchiel 38 et 39 font le récit prophétique de la grande tribulation. Bien évidemment, en elle-même cette information ne nous donne pas l’année (ANNEXE 1). 

2- Selon Ezéchiel 39 :12-14, l’année qui correspondra à la grande tribulation, sera luni-solaire, c’est-à-dire, qu’il y aura l’ajout d’un 13ème mois intercalaire (véadar) (ANNEXE 2 et ANNEXE 2 BIS).

3 – Selon Zacharie 14:8b, le 10 Ethanim (Tishri) correspondant à l’année de la grande tribulation, doit correspondre très exactement au passage de l’été à l’équinoxe d’automne (soit un 21/22 septembre) (ou l’hiver selon la Bible) (ANNEXE 3).

Sur la base de trois informations bibliques solides, on peut dire que l’année 2023, plus particulièrement le 10 Ethanim (Tishri) 2023 (vendredi/samedi 22/23 septembre 2023), sera la date de la grande tribulation.

L’année 2024, l’année du Jubilé

L’année du jubilé à compter du 10 Ethanim (Tishri) est le symbolisme de la libération de l’humanité de l’esclavage du péché qui a pour résultat la mort: "Et vous devrez sanctifier la cinquantième année et proclamer la liberté dans le pays à tous ses habitants. Cela deviendra pour vous un Jubilé, et vous devrez retourner chacun dans sa propriété, et vous retournerez chacun dans sa famille" (Lévitique 25:10). Cette libération n’a pas meilleur symbole que la résurrection qui va libérer des milliards d’humains pendant le court du règne des 1000 ans: "Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ? ” L’aiguillon qui produit la mort, c’est le péché, mais la puissance du péché, c’est la Loi. Mais grâces [soient rendues] à Dieu, car il nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !" (1 Corinthiens 15:55-57). L’aiguillon est le bâton avec un bout pointu que le laboureur utilise pour guider un animal lors du labour. Pendant les 6000 années d’histoire, le péché et la mort ont tenu l’humanité en esclavage. Par conséquent, il est logique de penser, que le 10 Ethanim (Tishri) 2024, sera le premier Jubilé du règne millénaire, qui inaugurera le début de la résurrection: "Ne vous étonnez pas de cela, parce que l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront sa voix et sortiront, ceux qui ont fait des choses bonnes, pour une résurrection de vie, ceux qui ont pratiqué des choses viles, pour une résurrection de jugement" (Jean 5:28,29).

Ce jubilé qui s’accomplira verra le retour des morts à la vie et les retrouvailles familiales ponctuées de cris de joie. De plus Lévitique 25 spécifie qu’il y aura un "retour" dans sa propriété, ce qui veut dire que les ressuscités auront dorénavant, une propriété ou un lot terrestre qui leur appartiendra de manière permanente: "Et quant à toi, va vers la fin ; et tu te reposeras, mais tu te lèveras pour ton lot à la fin des jours" (Daniel 12:13). Ce "lot" est double, ce sont la vie éternelle mais aussi une propriété terrestre que le propriétaire de la Terre nous aura octroyé : "Car la terre est à moi" – Dit Jéhovah (Lévitique 25:23).

Par conséquent les différents éléments bibliques montrent que la Grande Tribulation devrait avoir lieu le 10 Tishri 2023, soit le vendredi 22 septembre après le coucher de soleil, jusqu’au samedi 23 septembre, 2023, jusqu’au coucher de soleil (heure de Jérusalem), étant elle-même, une année sabbatique (7 fois sept sabbats) (cette date est un double sabbat). Cependant, le 10 Tishri 2024 (le 9/10 octobre 2024 (Selon la nouvelle lune astronomique)), sera le commencement officiel de l’année du Jubilé planétaire qui inaugurera (2024/25 (Automne)), la libération des humains de la mort, par la résurrection. L’apôtre Paul a montré que la résurrection est une "délivrance éternelle": " il est entré — non pas avec le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais avec son propre sang — une fois pour toutes dans le lieu saint et a obtenu pour nous une délivrance éternelle" (Hébreux 9:12). Cette délivrance éternelle sera le commencement de la résurrection le 10 Tishri 2024 (le 9/10 octobre 2024 (Selon la nouvelle lune astronomique)), le commencement du Jubilé planétaire…

ANNEXE 1

Selon Révélation 11:19 la grande tribulation aura lieu un 10 Ethanim (Tishri)

 1 - "Mais les nations se sont mises en colère, et ta colère est venue, ainsi que le temps fixé où les morts vont être jugés, le temps de donner leur récompense à tes esclaves les prophètes et aux saints et à ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de causer la ruine de ceux qui ruinent la terre.” Et le temple-sanctuaire de Dieu qui est dans le ciel a été ouvert, et on a vu l’arche de son alliance dans son temple-sanctuaire. Et il y a eu des éclairs, et des voix, et des tonnerres, et un tremblement de terre, et une grande grêle" (Révélation 11:18,19). Ce texte montre la vision soudaine de l’Arche de l’Alliance précédant la Grande Tribulation. Or, comme dans la vision d’Ezéchiel 9 :3, l’Arche de l’Alliance n’était visible que le 10 Tishri, le Jour de la célébration dramatique du Jour des Propitiations

2 - La prophétie de Daniel, des 2300 jours mentionne la date cryptée du 10 Tishri (Ethanim) (par la fin de cette période).

Cette prophétie des 2300 jours est dans le contexte de la révélation du dernier roi, de la dernière puissance mondiale actuelle (Daniel 8 :9-12,23-25). Les 2300 jours représentent, 6 ans (6 x 360 = 2160 jours), 4 mois (4 x 30 = 120 jours), 20 jours : 2160 + 120 + 20 = 2300 jours.

CALCUL : 6 ans : 20 Ziv 2017 à 20 Ziv 2023 + 4 mois : 20 Ziv (Iyyar) – 20 Sivan (1), 20 Sivan – 20 Tamouz (2), 20 Tamouz – 20 Ab (3), 20 Ab – 20 Eloul (4) + 20 Jours : 20 Eloul, 10 Tishri 2023 (en tenant compte qu’Eloul n’a que 29 jours).

Cependant il y a une autre façon de calculer cette période qui est très étrange et qui a le même résultat: 2300 jours = 2520 jours (7 années prophétiques de 360 jours) – 220 jours.

220 Jours = 7 mois prophétiques de 30 jours + 10 jours. Ce fameux 7 mois et dix jours manquant, semblent indiquer que cette période de 2300 jours se terminera le 10 Tishri (Ethanim), c’est-à-dire le septième mois et le dixième jour.

Maintenant en faisant le calcul en partant du 10 Tishri (Ethanim) 2023, nous obtenons le résultat suivant: 10 Tishri 2023 – 7 années prophétiques = 10 Tishri 2016. Maintenant, à cette date, ajoutons 7 mois prophétiques de 30 jours: 1 - 10 Hesvan ; 2  - 10 Kislev ; 3 – 10 Tevet ; 4 – 10 Chevat ; 5 - 10 Adar ; 6 – 10 Nisan ; 7 - 10 Iyar (Ziv). Au 10 Iyar (Ziv), il faut ajouter 10 jours et nous parvenons au 20 Ziv (Iyar) 2017. Du 20 Ziv (Iyar) 2017 au 10 Ethanim (Tishri) 2023, il y a 2300 jours.

Quelle est la signification du 20 Ziv (Iyar) dans la Bible? Cette date est en relation directe avec la prophétie des 2300 jours qui mentionne le  “sacrifice constant” (Daniel 8:13,14).

La signification biblique du 20 Ziv (Iyyar)

Le 20 Ziv (Iyyar) ("deuxième mois, le vingtième jour du mois"), le deuxième mois de l’année biblique, est une date anniversaire très importante, en relation avec le "lieu saint" (Daniel 8:14) : "Or il arriva, dans la deuxième année, au deuxième mois, le vingtième jour du mois, que le nuage s’éleva d’au-dessus du tabernacle du Témoignage. Alors les fils d’Israël partirent, suivant l’ordre de leurs départs, du désert du Sinaï, et le nuage résida dans le désert de Parân. C’était la première fois qu’ils partaient, selon l’ordre de Jéhovah, transmis par le moyen de Moïse" (Nombres 10:11-13). Le 20 Ziv 1512 avant notre ère, est la date de la première fois où Jéhovah a un peuple de saints, représenté par Israël, complètement structuré spirituellement, avec un temple, sous la forme d’un tabernacle et une prêtrise installée (qui procède au sacrifice constant). Le 20 Ziv (Iyyar) 2017, est la première année du règne du dernier roi, de la dernière puissance mondiale, mentionnée dans ce même livre de Daniel chapitre 8, qui mentionne les 2300 jours d’hostilité contre la vraie adoration et les saints (célestes et terrestres). Le terme des 2300 jours correspond au rétablissement du "lieu saint dans sa vraie condition", c’est-à-dire, le 10 Ethanim (Tishri) 2023.

ANNEXE 1 bis

De la création de l’homme, au sabbat pour Jéhovah 

(Lévitique 25:3-5) 

4026 avant notre ère  à 2023 de notre ère

Date biblique de la création du premier homme Adam

Automne 4026 avant notre ère

L’an 1 de l’existence de l’humanité 

Explications bibliques détaillées 

(simplifiées au maximum) 

du calcul de la date de la création d'Adam 

4026 avant notre ère

De 1943 à 1513 av. n. è. : 430 ans

En Exode 12:40, 41, il est écrit que “l’habitation des fils d’Israël, qui avaient habité en Égypte, fut de quatre cent trente ans. Et il arriva à la fin des quatre cent trente ans, oui il arriva, en ce jour-là même, que toutes les armées de Jéhovah sortirent du pays d’Égypte”. Quoique la plupart des versions rendent le verset 40 d’une manière telle que les 430 ans semblent correspondre entièrement au séjour en Égypte, l’hébreu original permet la traduction ci-dessus. D’autre part, en Galates 3:16, 17, Paul rattache cette période de 430 ans à la période comprise entre la validation de l’alliance abrahamique et l’inauguration de l’alliance de la Loi.

Il s’écoula 215 ans entre l’entrée d’Abraham en Canaan et la venue de Jacob en Égypte. On déduit ce chiffre des faits suivants : il s’écoula 25 ans du départ d’Abraham de Harân à la naissance d’Isaac (Genèse 12:4 ; 21:5) ; 60 ans de plus jusqu’à celle de Jacob (Genèse 25:26) ; et Jacob avait 130 ans lorsqu’il entra en Égypte (Genèse 47:9). Cela fait un total de 215 ans (de 1943 à 1728 av. n. è.). Les Israélites séjournèrent donc en Égypte le même nombre d’années, soit 215 ans (de 1728 à 1513 av. n. è.).

De 1513 av. n. è. à la scission du royaume 997 av. n. è.:

516 ans (479+37)

De 997-607 av. n. è. à la désolation de Jérusalem :  390 ans

Pour déterminer la durée de cette période, celle des rois, on dispose d’une indication en Ézéchiel 4:1-7, où est consignée la parole de Dieu ordonnant au prophète de mimer le siège de Jérusalem. Ézéchiel dut se coucher sur le côté gauche pendant 390 jours pour “ porter la faute de la maison d’Israël ” et pendant 40 jours sur le côté droit pour “ porter la faute de la maison de Juda ” ; un jour correspondait à une année. Ces deux périodes (de 390 ans et de 40 ans) représentaient vraisemblablement le temps durant lequel Jéhovah supporta l’idolâtrie des deux royaumes.

Depuis la scission du royaume en 997 av. n. è. jusqu’à la chute de Jérusalem en 607, il s’écoula 390 ans. Il est vrai que Samarie, la capitale du royaume du Nord, était déjà tombée aux mains des Assyriens en 740 av. n. è., en la sixième année de Hizqiya (2 Rois 18:9, 10), mais il est probable qu’une partie de la population se soit enfuie dans le royaume du Sud devant l’avance assyrienne (voir aussi la situation qui existait en Juda après le schisme, décrite en 2 Chroniques 10:16, 17). Cependant, plus important encore, le fait que Jéhovah Dieu ne perdit pas de vue les Israélites du royaume du Nord déporté et les comptait parmi les destinataires des messages de ses prophètes longtemps après la chute de Samarie montre que leurs intérêts étaient toujours représentés dans la capitale Jérusalem et que la chute de cette ville en 607 av. n. è., fut une expression du jugement divin non seulement contre Juda, mais contre la nation d’Israël tout entière (Jérémie 3:11-22 ; 11:10-12, 17 ; Ézéchiel 9:9, 10). Quand la ville tomba, les espoirs de toute la nation (à l’exception de quelques Israélites qui conservèrent une foi véritable) furent anéantis (Ézéchiel 37:11-14, 21, 22).

De 607-537 av. n. è. au retour d’exil : 70 ans

La durée de cette période fut fixée par ce décret de Dieu lui-même au sujet de Juda : “Tout ce pays deviendra un lieu dévasté, un objet de stupéfaction, et ces nations devront servir le roi de Babylone soixante-dix ans” (Jérémie 25:8-11).

De 537 av. n. è. à 29 n. è. au baptême de Jésus-Christ : 565 ans (82+483)

- 537 à 455 av. n. è. : 82 ans.

- 455 avant notre ère à l’an 29 de notre ère : 483 ans :

455 avant notre ère, début de la prophétie des 70 semaines d’années (Daniel 9 :24-27). Elle commença par l’ordre de reconstruire Jérusalem, en la 20e année d’Artaxerxès (Longue-Main), l’année où Néhémie reçut l’autorisation d’aller reconstruire Jérusalem (Néhémie 2:1, 5-8).

455 avant notre ère à l’an 29 de notre ère : 483 ans : l’année du baptême du Messie Jésus-Christ. Selon la prophétie de Daniel 9 :24-27, 7 semaines d’années font 49 ans. 62 semaines d’années font 434 ans : 434 ans + 49 ans = 483 ans.

29 de notre ère à 36 de notre ère (conversion de Corneille) :7 ans. (483+7) fin des 490 ans ou des 70 semaines d’années (7x70) de la prophétie de Daniel 9 :24-27.

D’automne de l’an 29 de notre ère à l’automne 1975 : 1946 ans

L’automne 1975 correspond à la fin des 6000 ans d’existence de l’humanité. Le début de l’an 6000 de l’existence de l’homme a commencé en automne de 1974.

Le simple recoupement de l'information de la période des 7 mois avec le fait de savoir que du 10 Tishri au 10 Nisan il y a normalement seulement 6 mois, laisse entendre qu'il y aura le mois intercalaire Veadar (Adar II) (entre les mois de Adar et Nisan). Cela permet de comprendre que l'année de la Grande Tribulation sera Luni-solaire, de 13 mois

ANNEXE 2

LA GRANDE TRIBULATION AURA LIEU EN UNE ANNÉE LUNISOLAIRE DE 13 MOIS BIBLIQUES

LE CALENDRIER LUNI-SOLAIRE

La plupart des calendriers occidentaux sont solaires, de 365 jours (Wikipédia Calendrier Grégorien).

Tandis que d’autres utilisent le calendrier lunaire (Wikipédia Calendriers Lunaires). L’année lunaire a entre 354 et 355 jours. Il y a donc une différence d’environ 11 jours entre le calendrier solaire (365 jours) et le calendrier lunaire (354 Jours). Les mois lunaires ont environ 29 jours et demi. Le calendrier hébraïque a une alternance d'un mois de 30 jours, suivi d'un mois de 29 jours, ainsi de suite. Néanmoins, le calendrier hébraïque, tient aussi compte du cycle solaire de 365 jours, c’est donc un calendrier "luni-solaire" (Wikipédia Calendrier Hébraïque) (Calendrier Hébraïque - Chiourim).

Les points essentiels qu’il faut savoir sur le calendrier biblique, ressemblant au calendrier hébraïque, sont les suivants:

Dans la Bible, les jours commencent le soir, après le coucher du soleil. Par exemple en Genèse 1:5, concernant le premier jour symbolique de création, il est écrit : "Et vint un soir et vint un matin : premier jour".

Dans la Bible, les mois commençaient à la "nouvelle lune" (Psaumes 81:3). Les mois lunaires ont soit 30 ou 29 jours. Néanmoins, à cette étape de l’étude, il y a une difficulté importante concernant la définition biblique de la nouvelle lune.

Normalement la nouvelle lune "est la phase lunaire pendant laquelle la Lune, durant sa révolution synodique qui dure environ 29,53 jours, se trouve entre la Terre et le Soleil" (Wikipédia Nouvelle Lune).

D’autres pensent qu’il s’agit de l’apparition du premier quartier de lune (Lire les explications bibliques dans l'article ci-dessous "La Nouvelle Lune"). C'est l'option choisie par le calendrier juif actuel (Voir le lien du calendrier Hébraïque - Chiourim (ci-dessus)). Néanmoins la Bible, sur la base de Psaumes 81:3, semble désigner la nouvelle lune comme étant l'opposée de la pleine lune, c'est-à-dire, lorsqu'elle est complètement invisible (sans l'apparition du premier quartier). 

L'ANNÉE LUNI-SOLAIRE

Les années ont 12 mois lunaires de 29 ou 30 jours. Concernant le calendrier luni-solaire hébraïque, il est régulièrement ajouté des mois intercalaires afin de compenser la différence de 11 jours entre l’année lunaire (354 jours) et l’année solaire (365 jours). Dans ce cas-là, cette année a exceptionnellement 13 mois, c’est une année "luni-solaire". Dans la Bible il n’est pas fait mention directement de l’ajout régulier ce ces mois intercalaires afin d’ajuster le calendrier luni-solaire au cycle annuel solaire. Néanmoins des informations indirectes démontrent que c’était effectivement le cas. Par exemple, certains mois devaient régulièrement coïncider à des récoltes saisonnières, soit de printemps (Abib (Nisan) : printemps) ou d’automne (Ethanim (Tishri) : automne) (Exode 23:15). Il est évident que les Israélites des temps bibliques réalisaient cet ajustement par l'ajout du mois intercalaire (Veadar (ou Adar II)). Les fêtes célébrées le mois au printemps, restaient printanières, au fil des ans. Et toutes les fêtes automnales du mois de Tishri, restaient automnales, au fil des ans (Lévitique 23:37).

Actuellement le système d’ajustement, utilisé par le calendrier hébraïque, est fait selon un cycle métonique, qui est une série de 7 ajustements (7 années luni-solaires de 13 mois), des années lunaires de 354 jours, sur le cycle solaire de 365 jours, sur une période de 19 ans.

Le livre d'Ézéchiel mentionne que l’année où se produira la Grande Tribulation sera luni-solaire, avec 13 mois, selon le calendrier Juif. En Ezéchiel chapitres 38 et 39, nous avons le récit prophétique d’évènements avant, pendant et après la Grande Tribulation. Il mentionne une période de sept mois de nettoyage de la Terre, après la Grande Tribulation : "Et il faudra que ceux de la maison d’Israël les enterrent, afin de purifier le pays, pendant sept mois" (Ézéchiel 39:12-14). En quoi cette simple information nous ferait comprendre qu’il s’agirait d’une année luni-solaire de 13 mois ?

Selon Révélation 11:19 la grande tribulation aura lieu un 10 Tishri. Les chapitres d’Ézéchiel 38 et 39 font le récit prophétique de la grande tribulation. Ensuite, au terme des sept mois mentionnés en Ézéchiel 39:12-14, il est écrit que le prophète a eu la vision du Temple qui représente la domination du Royaume de Dieu sur terre, un certain 10 Nisan : "Dans la vingt-cinquième année de notre exil, au début de l’année, le dixième jour du mois, dans la quatorzième année après que la ville eut été abattue, ce jour-là même, la main de Jéhovah fut sur moi, de sorte qu’il m’amena en ce lieu." (Ézéchiel 40:1).

Le simple recoupement de l'information de la période des 7 mois avec le fait de savoir que du 10 Tishri au 10 Nisan il y a normalement seulement 6 mois, laisse entendre qu'il y aura le mois intercalaire Veadar (Adar II) (entre les mois de Adar et Nisan). Cela permet de comprendre que l'année de la Grande Tribulation sera Luni-solaire, de 13 mois. L'année 2023/2024, sera luni-solaire, c'est-à-dire qu'il y aura l'ajout du mois Adar II (ou Veadar).

ANNEXE 2 BIS

La Nouvelle Lune (Explication du décalage de deux jours entre le calendrier biblique et le calendrier juif actuel (deux jours de retard sur le calendrier biblique))

Table astronomique du cycle lunaire du mois de mai 2019

Calendrier Hébraïque – Chiourim - Mai 2019 (Nisan/Iyar 5779):
Deux jours de retard avec le système biblique de la nouvelle lune (Psaumes 81:3)

"À la nouvelle lune, sonnez du cor, à la pleine lune, pour le jour de notre fête"

(Psaumes 81:3)

Il y a deux définitions de la nouvelle lune :

1 - "La nouvelle lune est la phase lunaire pendant laquelle la Lune, durant sa révolution synodique qui dure environ 29,53 jours, se trouve entre la Terre et le Soleil. Pendant cette phase, elle ne se trouve donc pas dans le ciel nocturne. Pendant la journée, le fait que sa face visible ne soit pas illuminée par le Soleil et qu'elle soit proche du disque solaire, la rend difficilement observable à l'œil nu" (Wikipédia Nouvelle Lune).

2 – "La nouvelle lune est parfois considérée comme l'instant d'apparition du premier croissant de lune visible, après la conjonction astronomique. Ceci s'observe juste au-dessus de l'horizon vers l'ouest, pendant la brève période entre le coucher de Soleil et le coucher de lune. L'instant précis, et même la date de cette apparition dépend donc de la position géographique de l'observateur" (Wikipédia Nouvelle Lune).

La première définition de la nouvelle lune, est corroborée par ce qui est écrit en Psaumes 81:3 : "À la nouvelle lune, sonnez du cor à la pleine lune, pour le jour de notre fête". Selon le contexte de ce Psaume, il s'agit de la fête des Huttes qui se célébrait du 15 Ethanim (15 Tishri) au 22. C'était une fête d'automne, associée à la rentrée des dernières récoltes. Tandis que la fête des gâteaux sans levain, du 15 au 22 Nisan, était célébrée au printemps, au début des premières récoltes.

En Psaumes 81:1 il est écrit : "Oh ! poussez des cris de joie vers Dieu notre force ! Poussez des cris de triomphe vers le Dieu de Jacob". La fête qui symbolisait le plus la joie et l'exubérance était sans aucun doute la fête des Huttes. Concernant cette fête, Jéhovah avait dit à Moïse, pour son peuple Israël : "Pendant sept jours tu célébreras la fête pour Jéhovah ton Dieu dans le lieu que Jéhovah choisira, car Jéhovah ton Dieu te bénira dans tous tes produits et dans toute action de ta main ; oui, tu ne seras que joyeux" (Deutéronome 16:15 (voir verset 13). L'expression de Psaumes 81 "poussez des cris de joie vers Dieu notre force !", reflète tout à fait le sentiment de joie exigé par Dieu, en Deutéronome 16:15. L'apparition complète de la "pleine lune", marquant le milieu du mois lunaire, est en contraste poétique à la "nouvelle lune", qui est cette fois, invisible, et représente le début du mois.

Dit en passant, si vous examinez la table astronomique du cycle lunaire, vous noterez que la pleine lune dure environ trois nuits, et la nouvelle lune, sa disparition durant trois nuits, en général. Il est aussi intéressant de noter que David, fuyant de devant le roi Saül, associait la nouvelle lune à trois jours durant lesquelles il pourrait se cacher (1 Samuel 20:5). Est-ce un simple hasard ? Pas nécessairement, si l'on pense aux trois nuits sans lune, de la période de la "nouvelle lune", lui permettant de se cacher en toute sécurité, sans se faire surprendre dans son sommeil.

En revenant sur l'examen de Psaumes 81:1,3, et en examinant les tables astronomiques des cycles lunaires, si l'on remonte en arrière, en partant de la pleine lune (que ce soit le 15 Tishri ou le 15 Nisan), on parvient au début du mois, à la nouvelle lune, au moment où la lune "se trouve entre la Terre et le Soleil" et par conséquent, elle est invisible (http://pgj.pagesperso-orange.fr/calendar.htm). Dans l'exemple présentée en photo (ci-dessus), du cycle lunaire du mois de mai 2019, le constat est simple : Après le coucher du soleil du 17 au 18 mai, il y a la pleine lune, bibliquement parlant, nous sommes le 15 du mois de "Iyyar" (ou Ziv), du mois hébraïque. En remontant en arrière de quinze jours, nous parvenons à la date du 1 Iyyar, le 3/4 mai 2019, après le coucher du soleil.

Néanmoins, dans l'actuel calendrier hébraïque en vigueur (Calendrier Hébraïque – Chiourim), le constat est simple, le 1 Iyyar est après le coucher du soleil du 5 et 6 mai 2019, il y a deux jours de retard (Voir la photo a droite). Dans ce cas, semble-t-il, c'est l'option choisie de la nouvelle lune avec l'apparition du premier croissant (voir photo ci-dessus, en la comparant au Calendrier Hébraïque (à Jérusalem). Quelle option choisir ? La nouvelle lune complètement invisible ou celle de l'apparition du premier croissant ?

ANNEXE 3

"Cela aura lieu en été et en hiver"

(Zacharie 14:8b)

Cette information biblique importante indique que ce jour du 10 Ethanim (Tishri) (mois du calendrier biblique) de la grande tribulation, correspondra au passage du solstice d’été à l’équinoxe d’automne (début de l’hiver dans la Bible), soit un 22 septembre après le coucher de soleil (été) et en même temps, la journée du 23 septembre (automne "hiver") (calendrier solaire) 

La nouvelle lune correspondant au 1 Eloul, sera dans la journée du 16 août 2023. Le 1 Eloul sera du 15 août, après le coucher du soleil, et le 16 août 2023

Jéhovah annonce clairement, que son Unique Grand Jour, la Grande Tribulation, aura lieu au passage du solstice d'été à l'équinoxe d'automne (représentant le début de l'hiver, dans la Bible), soit le 22 (après le coucher du soleil) et 23 septembre. Dans plusieurs passages bibliques, on sait que la Grande Tribulation aura lieu un certain 10 Ethanim ou 10 Tishri , dans une année luni-solaire de 13 mois bibliques.

En partant de ces trois informations bibliques extrêmement importantes, il suffit de chercher d'abord dans le calendrier juif en vigueur (Calendrier Hébraïque – Chiourim), dans quelle année luni-solaire de 13 mois, le 10 Tishri (ou 10 Ethanim) correspond au 22 et 23 septembre, date du passage du solstice d'été à l'équinoxe d'automne. En nous basant sur ce calendrier officiel juif, il faut rechercher jusqu'à l'année 2034, où le 10 Tishri correspond exactement du vendredi 22 septembre (après le coucher du soleil) au samedi 23 septembre 2034.

Concernant l'autre méthode biblique basée sur la nouvelle lune astronomique, nous obtenons la date du vendredi 22 septembre (après le coucher du soleil) au samedi 23 septembre 2023 (qui est une année luni-solaire, correspondant au 10 Tishri biblique ou astronomique lunaire. Comment ? Pour obtenir le 1 Tishri, il faut tenir compte de l'alternance annuelle des mois lunaires compte tenu de la durée du mois lunaire de 29 jours et demi (cette demi journée doit être intégrée un mois sur deux): un mois lunaire de 30 jours, suivi d'un mois de 29 jours, ainsi de suite. L'alternance du début de l'année biblique (qui commence au mois de Nisan), jusqu'au mois de Tishri, est la suivante : Nisan 30 jours, Iyyar (ou Ziv) 29 jours, Sivan 30 jours, Tammouz 29 jours, Ab 30 jours, Eloul 29 jours et Tishri (ou Ethanim) 30 jours. 

Néanmoins, l'adaptation du calendrier lunaire avec le cycle astronomique solaire n'est pas aussi simple, elle nécessite un ajustement régulier. Il a lieu après le mois de Tishri (Ethanim), jusqu'au mois de Adar ou Adar II (Veadar) : Heshvân (Boul) : 29 ou 30 jours ; Kislev 29 ou 30 jours ; Tebeth 29 jours ; Shebat : 30 jours ; Adar 29 ou 30 jours ; Ve-adar (Adar II) (ce mois n'est ajouté que les années luni-solaires afin que le calendrier s'ajuste au cycle solaire) : 29 jours. Cet ajustement, semble conforme à la Bible car la prophétie d’Ézéchiel (39-40:1), indique indirectement que l'ajout du mois intercalaire est entre les mois de Tishri et Nisan (Entre Adar et Nisan). 

Pour obtenir exactement le 1 Tishri 2023, il suffit de commencer par la nouvelle lune du mois précédent, le 1 Eloul, qui, compte tenu de l'alternance annuelle, n'a que 29 jours, ce qui permet d'obtenir le 1 Tishri . La nouvelle lune correspondant au 1 Eloul, sera dans la journée du 16 août 2023. Le 1 Eloul sera du 15 août, après le coucher du soleil, et le 16 août 2023 (Voir la photo à droite, de août 2023). En ajoutant, 29 jours, conformément à l'alternance annuelle, le 29 Eloul sera du 12 septembre (après le coucher du soleil), au du 13 septembre 2023 (Voir la photo ci-dessous, de septembre 2023).

Le 1 Tishri sera après le coucher du soleil, du 13 septembre, au 14 septembre (Voir la photo de septembre 2023). Par conséquent, le 10 Tishri biblique sera le vendredi 22 septembre après le coucher du soleil, au samedi 23 septembre 2023. En examinant la table astronomique de octobre 2023 (ci-dessous), le 30 Tishri sera le 12/13 octobre et le 1 Heshvân, le 13/14 octobre 2023, très exactement au moment de la nouvelle lune (NL) (Voir la photo ci-dessous, de octobre 2023). Ce qui complète le cycle lunaire commençant très exactement sur la nouvelle lune du premier jour de  Eloul, terminant le 29 et le premier jour de Tishri terminant le 30, le premier jour de Heshvân correspondant très exactement à la nouvelle lune.

En comparant cette date du 22/23 septembre 2023, au 10 Tishri du calendrier biblique hébraïque, le calendrier juif actuel (Chiourim), a deux jours de retard : le 22/23 septembre 2023 correspondant au 8 Tishri (parce que l'option du premier croissant de lune a été choisie).

C'est l'option calendrier hébraïque biblique de la nouvelle lune (sans croissant) qui a été choisie, pour le calcul de la date du 22/23 septembre 2023 (Psaumes 81:3). 

Le 10 Tishri biblique, correspond au 22 (après le coucher du soleil)/23 septembre 2023, date du passage du solstice d'été à l'équinoxe d'automne (début de l'hiver, selon la Bible (Zacharie 14:8))

Cette table astronomique de octobre 2023, montre que le 1 Heshvân, le mois suivant Ethanim (Tishri) est très exactement au moment de la nouvelle lune, le 13/14 octobre 2023

ANNEXE 4

LA GRANDE TRIBULATION AURA LIEU EN UNE ANNÉE SAINTE QUI APPARTIENDRA Á JÉHOVAH DIEU

Le début de la 110ème année, le 10 Ethanim (Tishri) 2023, correspondra au dixième de 1000 ans, 100 ans, plus le dixième du dixième de 1000 ans, 10 ans : soit 110 ans. Le dixième du dixième est saint et appartient à Jéhovah

Selon la valeur prophétique de la loi mosaïque qui s’accomplira dans la réalité, cette année de l’automne 2023 à l’automne 2024, sera à la fois sabbatique pour Jéhovah et sainte ou mise à part pour la planète Terre (Lévitique 25:4). Cette année exceptionnelle (automne 2023 à automne 2024), commencera par le Jour Unique, qui ne ressemblera à aucun autre dans l’éternité, la grande tribulaton, qui appartiendra exclusivement à Jéhovah, pour la sanctification de son Saint Nom: “Oui, il arrivera en ce jour-​là qu’]il n’y aura pas de lumière précieuse — les choses se figeront.  Et vraiment cela deviendra un jour unique qui est connu comme appartenant à Jéhovah. Il ne sera pas jour, et il ne sera pas nuit ; oui, il arrivera [qu’]au temps du soir il y aura de la lumière.  Oui, il arrivera en ce jour-​là [que] des eaux vives sortiront de Jérusalem, la moitié vers la mer orientale et la moitié vers la mer occidentale. Cela aura lieu en été et en hiver.  Et vraiment Jéhovah deviendra roi sur toute la terre. Oui, en ce jour-​là Jéhovah sera un, et son nom un” (Zacharie 14:6-9 ; Ezéchiel 38:23 ; Hébreux 10:1 ; Colossiens 2:17).

Le 10 Tishri (Ethanim) 2023, sera le début le l’année 110, du règne du Christ qui a commencé en 1914 de notre ère (Psaumes 2). À quoi correspond l’année commençant par l’automne 2023 ? Le règne du Christ sera de 1000 ans selon le livre de la Révélation (Apocalypse):

"Et j’ai vu un ange qui descendait du ciel avec la clé de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Et il a saisi le dragon, le serpent originel, qui est le Diable et Satan, et il l’a lié pour mille ans. Et il l’a jeté dans l’abîme, et il l’a fermé et scellé au-dessus de lui, pour qu’il ne puisse plus égarer les nations jusqu’à ce que les mille ans soient achevés. Après ces choses il doit être délié pour un peu de temps.

Et j’ai vu des trônes, et il y avait ceux qui se sont assis dessus, et on leur a donné le pouvoir de juger. Oui, j’ai vu les âmes de ceux qui ont été exécutés à la hache à cause du témoignage qu’ils rendaient à Jésus et parce qu’ils parlaient de Dieu, et ceux qui n’avaient adoré ni la bête sauvage ni son image et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Et ils ont pris vie et ont régné avec le Christ pendant mille ans. (Le reste des morts n’ont pas pris vie jusqu’à ce que les mille ans soient achevés.) C’est là la première résurrection. Heureux et saint quiconque a part à la première résurrection ; sur ceux-là, la deuxième mort n’a pas de pouvoir, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui pendant les mille ans" (Révélation 20:1-6).

En automne 2013, commençait la centième année du règne céleste du Christ (soit le dixième de nombre d’années, sur les 1000 ans de son règne). En automne 2023, commencera la 110ème année du règne céleste du Christ (soit le dixième (100), plus le "dixième du dixième" (10)). En quoi, selon la Bible, cette année devrait être sainte, ou appartenir à Jéhovah et Jésus-Christ ? Selon la règle biblique, le dixième du dixième appartient à Jéhovah et à son Fils grand prêtre, Jésus-Christ, cette année leur appartiendra, ou sera sainte: Selon la Bible, le règne du Christ sera de 1000 ans (Révélation 20:1-6): Le début de la 110ème année, le 10 Ethanim (Tishri) 2023, correspondra au dixième de 1000 ans, 100 ans, plus le dixième du dixième de 1000 ans, 10 ans : soit 110 ans. Le dixième du dixième est saint et appartient à Jéhovah :

"Tu parleras aux Lévites, et tu devras leur dire : ‘Vous recevrez des fils d’Israël le dixième que je vous ai donné de leur part pour votre héritage, et vous devrez prélever là-dessus, comme contribution pour Jéhovah, le dixième du dixième. Cela devra vous être compté pour votre contribution, comme le grain de l’aire de battage et comme la production entière du pressoir à vin ou à huile. Ainsi vous prélèverez, vous aussi, une contribution pour Jéhovah sur tous vos dixièmes que vous recevrez des fils d’Israël, et, là-dessus, vous devrez donner à Aaron le prêtre la contribution pour Jéhovah" (Nombres 18:26-28). L’automne 2023 sera le début de l’année du dixième plus le dixième du dixième (du règne de 1000 ans), l’année 110 du règne du Christ, qui appartiendra à Jéhovah et Jésus-Christ, le Grand Prêtre (Révélation 20:1-6).