ENGLISH                                       ESPAÑOL                                           PORTUGUÊS

BIBLE EN LIGNE        

BIBLE EN LIGNE (Comparaison de traductions en Français)       

BIBLE EN LIGNE (Plusieurs langues proposées)

Les phrases en bleu (entre deux paragraphes), vous donnent des explications bibliques complémentaires et détaillées. Il suffit de cliquer sur le lien hypertexte en bleu. Les articles bibliques sont principalement rédigés en quatre langues : français, espagnol, portugais et anglais

LA LIBÉRATION PAR L’APPLICATION DE LA RANÇON DU SACRIFICE DU CHRIST, SUR LA GRANDE FOULE ET SUR L’HUMANITÉ RESSUSCITÉE PENDANT LES 1000 ANS

LA LIBÉRATION PAR L’APPLICATION DE LA RANÇON DU SACRIFICE DU CHRIST (MATTHIEU 20:28)

L’APPLICATION DE LA RANÇON PAR LE RAJEUNISSEMENT

"Que sa chair devienne plus fraîche que dans la jeunesse, qu’il revienne aux jours de sa vigueur juvénile" (Job 33:25)

L’APPLICATION DE LA RANÇON PAR LA GUÉRISON

"Aucun habitant ne dira : “ Je suis malade. ” Le peuple qui habite dans [le pays] verra sa faute pardonnée" (Isaïe 33:24)

L’APPLICATION DE LA RANÇON PAR LA RÉSURRECTION

Ne vous étonnez pas de cela, parce que l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront sa voix et sortiront (Jean 5:28,29)

LA JOIE DE JÉHOVAH SERA NOTRE FORTERESSE. NEHÉMIA 8 :10

"Oui, tu ne seras que joyeux" (Deutéronome 16:15)

"oui, tu ne seras que joyeux" (Deutéronome 16:15)

LA VIE ÉTERNELLE PAR LA LIBÉRATION DE L'HUMANITÉ DE L'ESCLAVAGE DU PÉCHÉ 

LA LIBÉRATION PAR L’APPLICATION DE LA RANÇON DU SACRIFICE DU CHRIST

 "De même que le Fils de l’homme est venu, non pas pour être servi, mais pour servir et donner son âme comme rançon en échange de beaucoup"

 (Matthieu 20:28)

"Et Jéhovah lui-même fit s’en retourner l’état de captif de Job lorsqu’il pria en faveur de ses compagnons, et Jéhovah se mit à donner en outre tout ce qui avait été à Job, au double" (Job 42:10). Il est sera de même de tous les membres de la Grande Foule qui auront survécu à la Grande Tribulation. Jéhovah Dieu, par le moyen du Roi Jésus-Christ, se souviendra d'eux affectueusement en les comblant de bénédictions, comme l'a rappelé le disciple Jacques : "Voyez ! Nous déclarons heureux ceux qui ont enduré. Vous avez entendu parler de l’endurance de Job et vous avez vu le dénouement que Jéhovah a amené, [et vous avez constaté] que Jéhovah est plein de tendre affection et miséricordieux" (Jacques 5:11).

(Le sacrifice du Christ a une valeur propitiatoire qui permet le pardon de Dieu, et une valeur rançon qui permet un échange de corps par la résurrection, la régénérescence par guérison et le rajeunissement)

LA LIBÉRATION PAR L’APPLICATION DE LA RANÇON PERMETTRA LA FIN DE LA MALADIE:

"Aucun habitant ne dira : “ Je suis malade. ” Le peuple qui habite dans [le pays] verra sa faute pardonnée" (Isaïe 33:24).

"À cette époque s’ouvriront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. 6 À cette époque le boiteux grimpera comme le cerf, et la langue du muet poussera des cris de joie. Car des eaux auront jailli dans le désert et des torrents dans la plaine désertique" (Isaïe 35:5,6).

LA LIBÉRATION PAR L’APPLICATION DE LA RANÇON PERMETTRA LE RAJEUNISSEMENT:

"Que sa chair devienne plus fraîche que dans la jeunesse, qu’il revienne aux jours de sa vigueur juvénile. ’" (Job 33:25).

LA LIBÉRATION PAR L’APPLICATION DE LA RANÇON PERMETTRA LA RÉSURRECTION DES MORTS:

"Et beaucoup de ceux qui sont endormis dans le sol de poussière se réveilleront, ceux-ci pour la vie de durée indéfinie" (Daniel 12:2).

"j’ai [cette] espérance envers Dieu, espérance que ces [hommes] nourrissent eux aussi, qu’il va y avoir une résurrection tant des justes que des injustes" (Actes 24:15) (L'administration de la résurrection terrestre; La résurrection céleste; La résurrection terrestre)

LE ROYAUME DE DIEU ADMINISTRERA LA TERRE:

"Et j’ai vu un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car l’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu, et la mer n’est plus. J’ai vu aussi la ville sainte, la Nouvelle Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, et préparée comme une épouse parée pour son mari. Alors j’ai entendu une voix forte venant du trône dire : “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux. Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ” (Révélation 21:1-4) (L'administration terrestre du Royaume de Dieu; Le Prince; Les Prêtres; Les Lévites).

Les récits des miracles de Jésus-Christ

pour renforcer la foi dans l’espérance de la vie éternelle

Jésus-Christ guérit la belle-mère de l’apôtre Pierre : "Et Jésus, en venant dans la maison de Pierre, vit sa belle-mère couchée et prise de fièvre. Il lui toucha donc la main et la fièvre la quitta ; et elle se leva et se mit à le servir" (Matthieu 8 :14,15).

Jésus-Christ guérit un aveugle : "Or, comme il approchait de Jéricho, un certain aveugle était assis au bord de la route et mendiait. Parce qu’il entendait une foule qui passait, il se mit à demander ce que cela signifiait. On lui annonça : “ C’est Jésus le Nazaréen qui passe ! ” Alors il cria, en disant : “ Jésus, Fils de David, aie pitié de moi ! ” Ceux qui allaient en avant lui disaient d’un ton sévère de se taire, mais il criait d’autant plus : “ Fils de David, aie pitié de moi ! ” Alors Jésus s’arrêta et ordonna qu’on conduise l’homme vers lui. Après qu’il se fut approché, Jésus lui demanda : “ Que veux-tu que je fasse pour toi ? ” Il dit : “ Seigneur, que je retrouve la vue. ” Alors Jésus lui dit : “ Retrouve ta vue ; ta foi t’a rétabli. ” Et à l’instant même il retrouva la vue, et il se mit à le suivre en glorifiant Dieu. Tout le peuple aussi, en voyant [cela], rendit louange à Dieu" (Luc 18 :35-42).

Jésus-Christ guérit un lépreux : "Vint aussi vers lui un lépreux, qui le supplia, oui à genoux, et lui dit : “ Si tu le veux, tu peux me rendre pur. ” Alors il fut pris de pitié, et il tendit la main et le toucha, et il lui dit : “ Je le veux. Deviens pur. ”Et aussitôt la lèpre disparut de dessus lui, et il devint pur" (Marc 1:40-42).

Jésus-Christ guérit un paralytique : "Après ces choses, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem. Or, à Jérusalem, près de la porte des moutons, il y a une piscine appelée en hébreu Bethzatha, avec cinq colonnades. Dans celles-ci étaient couchés une multitude de malades, d’aveugles, de boiteux et de gens avec des membres desséchés. Mais il y avait là un certain homme qui était dans sa maladie depuis trente-huit ans. Voyant cet homme couché et se rendant compte qu’il était malade depuis longtemps déjà, Jésus lui dit : “ Veux-tu retrouver la santé ? ” Le malade lui répondit : “ Monsieur, je n’ai pas d’homme pour me mettre dans la piscine quand l’eau est agitée ; mais pendant que moi je viens, un autre descend avant moi. ” Jésus lui dit : “ Lève-toi, prends ta couchette et marche. ” Et aussitôt l’homme retrouva la santé ; et il prit sa couchette et se mit à marcher" (Jean 5:1-9).

Jésus-Christ apaise une tempête : "Et quand il monta dans un bateau, ses disciples le suivirent. Or, voyez, il y eut dans la mer une grande agitation, si bien que le bateau était en train d’être recouvert par les vagues ; lui, cependant, dormait. Et ils vinrent et le réveillèrent, en disant : “ Seigneur, sauve-nous, nous sommes sur le point de périr ! ” Mais il leur dit : “Pourquoi êtes-vous craintifs, gens de peu de foi ? ” Alors, se levant, il réprimanda les vents et la mer, et un grand calme se fit. Et les hommes furent stupéfaits et dirent : “ Quel genre d’homme est-ce donc, pour que même les vents et la mer lui obéissent ?”" (Matthieu 8 :23-27). Ce miracle démontre que dans le paradis terrestre il n’y aura plus des tempêtes ou des inondations qui provoqueront des désastres.

Jésus-Christ ressuscite le fils d’une veuve : "Peu après cela, il fit route vers une ville appelée Naïn, et ses disciples et une grande foule faisaient route avec lui. Quand il arriva près de la porte de la ville, eh bien, voyez, on portait dehors un mort, le fils unique-engendré de sa mère. De plus, elle était veuve. Une foule considérable de la ville était aussi avec elle. Et quand le Seigneur l’aperçut, il fut pris de pitié pour elle, et il lui dit : “ Cesse de pleurer. ” Sur quoi il s’avança et toucha la civière, et les porteurs s’arrêtèrent, et il dit : “ Jeune homme, je te le dis : Lève-toi ! ” Et le mort se redressa et commença à parler, et il le donna à sa mère. Alors une crainte les saisit tous, et ils se mirent à glorifier Dieu, en disant : “ Un grand prophète a été suscité parmi nous ”, et : “ Dieu s’est occupé de son peuple. ” Et cette nouvelle à son sujet se répandit dans toute la Judée et dans tout le pays d’alentour" (Luc 7:11-17).

Jésus-Christ ressuscite la fille de Jaïrus : "Tandis qu’il parlait encore, un certain représentant du président de la synagogue arriva et dit : “ Ta fille est morte ; ne dérange plus l’enseignant. ” En entendant cela, Jésus lui répondit : “ N’aie pas peur, fais montre de foi seulement, et elle sera sauvée. ” Quand il arriva à la maison, il ne laissa personne entrer avec lui, si ce n’est Pierre et Jean et Jacques, ainsi que le père et la mère de la fillette. Mais tous les gens pleuraient et se frappaient la poitrine de chagrin pour elle. Alors il dit : “Cessez de pleurer, car elle n’est pas morte, mais elle dort. ” Et ils se mirent à se moquer de lui d’un air méprisant, parce qu’ils savaient qu’elle était morte. Mais il la prit par la main et appela, en disant : “Fillette, lève-toi ! ” Et son esprit revint, et elle se leva à l’instant même ; et il ordonna de lui donner à manger. Eh bien, ses parents furent hors d’eux-mêmes ; mais il leur ordonna de ne dire à personne ce qui était arrivé" (Luc 8:49-56).

Jésus-Christ ressuscite son ami Lazare, mort depuis quatre jours: "Jésus, en effet, n’était pas encore entré dans le village, mais il était toujours à l’endroit où Marthe l’avait rencontré. Les Juifs donc qui étaient avec elle dans la maison et qui la consolaient, en voyant Marie se lever bien vite et sortir, la suivirent : ils croyaient qu’elle allait à la tombe de souvenir pour y pleurer. Et ainsi Marie, quand elle arriva là où était Jésus et qu’elle l’aperçut, tomba à ses pieds et lui dit : “ Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. ” Jésus donc, quand il la vit pleurer et les Juifs qui étaient venus avec elle pleurer aussi, gémit dans l’esprit et se troubla ; et il dit : “ Où l’avez-vous déposé ? ” Ils lui dirent : “ Seigneur, viens et vois. ” Jésus se laissa aller aux larmes. Les Juifs se mirent donc à dire : “ Voyez : quelle affection il avait pour lui ! ” Mais quelques-uns d’entre eux dirent : “Cet homme qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher celui-ci de mourir ? ” Jésus donc, après avoir gémi de nouveau en lui-même, vint à la tombe de souvenir. C’était, en fait, une grotte, et une pierre était placée contre. Jésus dit : “ Enlevez la pierre. ” Marthe, la sœur du défunt, lui dit : “Seigneur, il doit déjà sentir, car cela fait quatre jours. ” Jésus lui dit : “ Ne t’ai-je pas dit que si tu croyais tu verrais la gloire de Dieu ? ” On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : “ Père, je te remercie de ce que tu m’as entendu. Je savais, c’est vrai, que tu m’entends toujours ; mais c’est à cause de la foule qui est alentour que j’ai parlé, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. ” Et quand il eut dit ces choses, il cria d’une voix forte : “ Lazare, viens dehors ! ” L’[homme] qui avait été mort sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes, et son visage était lié tout autour par un tissu. Jésus leur dit : “Déliez-le et laissez-le aller. ”" (Jean 11:30-44).

Jésus-Christ a fait bien d’autres miracles. Ils nous permettent de renforcer notre foi, nous encourager et avoir un aperçu des nombreuses bénédictions qu’il y aura dans le paradis. Les paroles écrites de l’apôtre Jean résument très bien le nombre prodigieux de miracles que Jésus-Christ a fait, comme garantie de ce qui se réalisera dans le paradis : "Il y a, en effet, encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ; si jamais on les écrivait dans le détail, le monde lui-même, j’imagine, ne pourrait contenir les rouleaux écrits" (Jean 21:25).