ENGLISH                                       ESPAÑOL                                           PORTUGUÊS

ADORONS JÉHOVAH

Adorons Jéhovah par la prière en toutes les circonstances (1Thessaloniciens 5:17)

ADORONS JÉHOVAH PAR LA PRIÈRE

Jésus-Christ a donné des indications précises sur la manière de prier :

"De plus, quand vous priez, vous ne devez pas être comme les hypocrites ; parce qu’ils aiment prier debout dans les synagogues et aux coins des grandes rues, afin d’être vus des hommes. Vraiment, je vous le dis : Ils ont déjà leur pleine récompense. 6 Toi, cependant, quand tu pries, entre dans ta chambre particulière et, après avoir fermé la porte, prie ton Père qui est là dans le secret ; alors ton Père qui regarde dans le secret te le rendra. 7 Mais quand vous priez, ne redites pas toujours les mêmes choses, comme font les gens des nations, car ils pensent qu’ils seront entendus parce qu’ils parlent beaucoup. 8 Donc, ne devenez pas comme eux, car Dieu votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous le lui demandiez.
9 “ Vous devez donc prier ainsi :
“ ‘ Notre Père dans les cieux, que ton nom soit sanctifié. 10 Que ton royaume vienne. Que ta volonté se fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre. 11 Donne-nous aujourd’hui notre pain pour ce jour ; 12 et remets-nous nos dettes, comme nous aussi avons remis à nos débiteurs. 13 Et ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant. ’" (Matthieu 6:5-13).

Christ a insisté sur l'état d'esprit avec lequel nous devrions prier son Père, à savoir de ne pas utiliser la prière pour « montrer » devant les hommes notre spiritualité. De plus, dans une illustration, entre deux prières, celle d’un collecteur qui prie Dieu sincèrement, dans la contrition et un pharisien qui se félicite devant Dieu, Jésus-Christ a montré que Dieu écoute la prière des humbles et non celle des orgueilleux (Luc 18 :9-14).

Ce qu'il faut retenir de la prière modèle

Nous devons prier sincèrement  Dieu, avec amour et affection, en se souciant pour son Nom, qu’Il soit sanctifié, et pour que son dessein juste se réalise sur terre (Matthieu 6 :9,10). Ensuite, nous pouvons prier Dieu, en évoquant plus particulièrement nos besoins personnels, tels que le fait qu’Il nous aide sur le plan spirituel et matériel. Nous pouvons faire part à Dieu de nos sentiments les plus intimes qui nous préoccupent, ou Lui exprimer notre joie en action de grâce (Le livre biblique des Psaumes est un précieux recueil poétique de sentiments exprimés à Dieu). Jésus-Christ, dans la dernière partie de la prière, Jésus-Christ nous encourage à utiliser la prière pour demander à Dieu qu’il nous aide à lutter contre les tentations suscitées par le Diable, qui pourraient porter atteinte à notre intégrité (Matthieu 6 :11-13).

Jésus-Christ parle du pardon en disant : « remets-nous nos dettes, comme nous aussi avons remis à nos débiteurs. (…) Car si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; 15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs fautes, votre Père non plus ne vous pardonnera pas vos fautes » (Matthieu 6 :12,14,15). Le contexte général de l’évangile de Matthieu, montre qu’il s’agit du pardon de fautes mineures, qui entrent dans le cadre de la relation humaine courante faite d’offenses ou plus ou moins volontaires ou involontaires, et qui peuvent tout simplement être pardonnées, sans nécessairement en parler à l’offenseur ou alors, dissiper les tensions relationnelles par la communication, comme l’a dit le Christ en Matthieu 5 :23,24).

Cependant, à la lecture de Matthieu 18 :15-17, il y a des péchés commis contre nous-mêmes qui n’entrent  pas dans la catégorie du pardon systématique de Matthieu 6 :12,14,15 : la calomnie, la tromperie, la trahison par l’adultère par exemple, le meurtre et d’autres péchés extrêmement graves qui atteignent à l’intégrité physique de la personne et qui laissent des dommages émotionnels irréversibles. Dans certains cas, la victime pardonnera, et dans d’autre cas, la victime ne sera pas tenue, devant Dieu, de pardonner. Ainsi, le pardon évoqué par Jésus-Christ doit imiter le Pardon de Dieu qui pardonne beaucoup, mais qui, à la fois ne pardonne pas systématiquement tout.

Dernier point concernant la prière : Est-il obligatoire de conclure la prière par la formule toute faite "par l'intermédiaire du Jésus-Christ je t'adresse cette prière" ? En examinant la prière modèle et quelques prières faites par les disciples, dans les Écritures Grecques Chrétiennes, on peut répondre sans hésiter : NON (Actes 2:24,25 ; 4:24-30). Par conséquent, si nous employons cette formule toute faite dans notre prière, on peut le faire, néanmoins, ce n'est bibliquement pas obligatoire. Par contre, il convient de conclure la prière par un AMEN (1 Corinthiens 14:16).

DIAPORAMA DU MÉMORIAL DU SACRIFICE DU CHRIST

LETTRE AUX CINQ VIERGES AVISÉES

LA LECTURE DE LA BIBLE

AU MENU PRINCIPAL

CONTACT